anipassion.com

Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par Jojo. le Jeu 9 Aoû 2012 - 20:23

Bien sur ! rien n'était déclaré.

Jojo.
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 9579
Date d'inscription : 21/03/2012

http://www.fages-gites34.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par bif le Jeu 9 Aoû 2012 - 20:26

Altern a écrit:Juste une note :

dans l'histoire de France, on a jamais envoyé les Gendarmes/policiers faire du porte-à-porte pour récupérer les armes.
Lorsque la confiscation s'est instaurée (comme durant la WW2), on a demandé aux citoyens de RAMENER leurs armes à la mairie d'eux-mêmes.

Les autorités n'ayant aucun moyen de savoir qui avait quoi à la base...


Ma grand mère m'a raconté cette époque... les gens étaient cons. Ils sont allés massivement et bien docilement donner leurs armes dans les mairies et dans les gendarmeries.
La différence avec cette époque, c'est qu'aujourd'hui la plupart des armes détenues légallement sont enregistrées.
Alors même si les FO ne pourront évidemment pas faire du porte à porte, les gens sont toujours honnêtes et dans 95% des cas, sachant que leur arme est enregistrée, ils iront la donner. Pour les 5% restant, les FO n'auront à ce moment là plus aucun mal à aller les chercher...
avatar
bif
modo

Nombre de messages : 19749
Age : 31
Localisation : Canapé
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par Altern le Jeu 9 Aoû 2012 - 20:47

OK mais...

Ca reste valable pour les Cal 12 pré-12/2011 et les PN...

Je n'ose mentionner tous les pétoires de la WW2 qui doivent trainer dans les greniers, de peur d'être hors-charte...

Mais vous savez, en cas de confiscation massive, mon objectif c'est pas la BAD : c'est quitter le pays.

Car ça voudrait dire que nous serions sous régime totalitaire, et perso je n'arriverais jamais à vivre, encore moins à survivre sous régime totalitaire.

Direction : USA ou Suisse
avatar
Altern
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4118
Age : 36
Localisation : Nord
Date d'inscription : 22/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par bif le Jeu 9 Aoû 2012 - 20:56

Altern a écrit:OK mais...

Ca reste valable pour les Cal 12 pré-12/2011 et les PN...

Je n'ose mentionner tous les pétoires de la WW2 qui doivent trainer dans les greniers, de peur d'être hors-charte...

Mais vous savez, en cas de confiscation massive, mon objectif c'est pas la BAD : c'est quitter le pays.

Car ça voudrait dire que nous serions sous régime totalitaire, et perso je n'arriverais jamais à vivre, encore moins à survivre sous régime totalitaire.

Direction : USA ou Suisse


L'expatriation ça se fait quand tout va "bien", dans de bonnes conditions, et pour trouver une vie meilleure. Je crois que vouloir changer de pays dans une crise globalisée n'apporterait rien de plus. De mon coté j'essaie de m'expatrier en Suisse, mais rien n'est gagné. En revanche si tout se casse la gueulle, la dernière chose que je ferais c'est d'aller en Suisse (ou ailleurs). D'abord parce que je n'y aurais absolument aucune attache ni aucun point de chute, et qu'en plus si des pays sont épargnés, ils seraient bien bêtes de laisser leurs frontières ouvertes. Je ne serais jamais un réfugié, il n'y a pas situation plus dangereuse et inconfortable.
avatar
bif
modo

Nombre de messages : 19749
Age : 31
Localisation : Canapé
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par bif le Jeu 9 Aoû 2012 - 20:58

Pour les 12 et les PN, oui il nous restera ça, et c'est loin d'être négligeable... il n'en reste pas moins que si le monde s'effondre, j'éspère plutôt pouvoir compter sur mon AR15 et mon glock 17.
avatar
bif
modo

Nombre de messages : 19749
Age : 31
Localisation : Canapé
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par Altern le Jeu 9 Aoû 2012 - 21:07

bif a écrit:L'expatriation ça se fait quand tout va "bien", dans de bonnes conditions, et pour trouver une vie meilleure. Je crois que vouloir changer de pays dans une crise globalisée n'apporterait rien de plus. De mon coté j'essaie de m'expatrier en Suisse, mais rien n'est gagné. En revanche si tout se casse la gueulle, la dernière chose que je ferais c'est d'aller en Suisse (ou ailleurs). D'abord parce que je n'y aurais absolument aucune attache ni aucun point de chute, et qu'en plus si des pays sont épargnés, ils seraient bien bêtes de laisser leurs frontières ouvertes. Je ne serais jamais un réfugié, il n'y a pas situation plus dangereuse et inconfortable.

Je suis respectueusement en désaccord. De tous temps, les immigrés ont fui les brimades, privations et régimes liberticides.
Les USA se sont construits sur cette base-là d'ailleurs...
Il y a le Canada aussi.

Après ta remarque sur une crise globalisée est correcte, mais il y aura fatalement mieux qu'ici, vu qu'en temps normal c'est déjà pas "fun"...
Effectivement, il ne vaut mieux pas être un réfugié, mais je n'ai pas envie d'être une victime non plus. Arguments intéressants.

Pour la Suisse, j'y pense camarade. Si tu as des infos, je suis preneur Wink
avatar
Altern
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4118
Age : 36
Localisation : Nord
Date d'inscription : 22/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par gégé le Jeu 9 Aoû 2012 - 21:17

bif a écrit:Pour les 12 et les PN, oui il nous restera ça, et c'est loin d'être négligeable... il n'en reste pas moins que si le monde s'effondre, j'éspère plutôt pouvoir compter sur mon AR15 et mon glock 17.
l'etat socialo coco francaoui te le reprendra!
n'oublie pas que c'est de la LOC!
trouve toi plutot un bon vieux 12, et moulte provisions de munes!
une petite 22 pour le "petit gibier" mrgreen
, ca fait pas mal de travail! mrgreen
l'autre jour je relisais un bouquin sur l'intervention sovietique en afghanistan et la resistance des afghans!, les premieres embuscades se sont faite avec des vieux fusils a poudre noire genre MARTINI HENRY et des LEE ENFIELD en calibre 303!, , ils commencait par des attaques de petite patrouilles, recuperais armes munitions et meme uniformes sur les cadavres, et peu a peu ils ont montés des attaques plus costaud !
avec le resultat que l'on connais.... Rolling Eyes
faut pas etre inquiet, toutes les guerillas commencent de la meme façon...


Dernière édition par gégé le Jeu 9 Aoû 2012 - 21:20, édité 1 fois
avatar
gégé
membre fondateur

Nombre de messages : 15088
Age : 49
Localisation : CORSICA
Emploi : SUPER-ADS avec la cape !
Loisirs : tir,internet, et plein d'autres choses
Date d'inscription : 08/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par la balle49 le Jeu 9 Aoû 2012 - 21:18

Altern a écrit:
bif a écrit:L'expatriation ça se fait quand tout va "bien", dans de bonnes conditions, et pour trouver une vie meilleure. Je crois que vouloir changer de pays dans une crise globalisée n'apporterait rien de plus. De mon coté j'essaie de m'expatrier en Suisse, mais rien n'est gagné. En revanche si tout se casse la gueulle, la dernière chose que je ferais c'est d'aller en Suisse (ou ailleurs). D'abord parce que je n'y aurais absolument aucune attache ni aucun point de chute, et qu'en plus si des pays sont épargnés, ils seraient bien bêtes de laisser leurs frontières ouvertes. Je ne serais jamais un réfugié, il n'y a pas situation plus dangereuse et inconfortable.

Je suis respectueusement en désaccord. De tous temps, les immigrés ont fui les brimades, privations et régimes liberticides.
Les USA se sont construits sur cette base-là d'ailleurs...
Il y a le Canada aussi.


Après ta remarque sur une crise globalisée est correcte, mais il y aura fatalement mieux qu'ici, vu qu'en temps normal c'est déjà pas "fun"...
Effectivement, il ne vaut mieux pas être un réfugié, mais je n'ai pas envie d'être une victime non plus. Arguments intéressants.

Pour la Suisse, j'y pense camarade. Si tu as des infos, je suis preneur Wink

Cela était à une autre époque de nos jours....! Rolling Eyes
avatar
la balle49
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 5610
Age : 31
Localisation : france
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par Jojo. le Jeu 9 Aoû 2012 - 21:58

Avant ils se battaient avec des pierres....
avatar
Jojo.
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 9579
Age : 58
Localisation : Alès.
Emploi : Terrassier,au repos.
Loisirs : PN,moto,les potes,bouffes...
Date d'inscription : 21/03/2012

http://www.fages-gites34.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par Galaxolide le Ven 10 Aoû 2012 - 8:53

gégé a écrit:

l'autre jour je relisais un bouquin sur l'intervention sovietique en afghanistan et la resistance des afghans!, les premieres embuscades se sont faite avec des vieux fusils a poudre noire genre MARTINI HENRY et des LEE ENFIELD en calibre 303!, , ils commencait par des attaques de petite patrouilles, recuperais armes munitions et meme uniformes sur les cadavres, et peu a peu ils ont montés des attaques plus costaud !
avec le resultat que l'on connais.... Rolling Eyes
faut pas etre inquiet, toutes les guerillas commencent de la meme façon...
La résistance afghane a peut-être commencé la guerre au Martini-Henry, mais il l'on terminé au missile Stinger. Des milliards de dollars d'aide militaire et d'armes (par les USA, l’Arabie saoudite, et même la Chine) se sont déversés sur la résistance afghane. Les afghans n'ont pas tout fait en ramassant des AK et des RPG sur le terrain.
avatar
Galaxolide
Photographe de l'année 2012
Photographe de l'année 2012

Nombre de messages : 1027
Age : 53
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par DANIEL76 le Ven 10 Aoû 2012 - 9:48

bif a écrit:
Altern a écrit:Juste une note :

dans l'histoire de France, on a jamais envoyé les Gendarmes/policiers faire du porte-à-porte pour récupérer les armes.
Lorsque la confiscation s'est instaurée (comme durant la WW2), on a demandé aux citoyens de RAMENER leurs armes à la mairie d'eux-mêmes.

Les autorités n'ayant aucun moyen de savoir qui avait quoi à la base...


Ma grand mère m'a raconté cette époque... les gens étaient cons. Ils sont allés massivement et bien docilement donner leurs armes dans les mairies et dans les gendarmeries.
La différence avec cette époque, c'est qu'aujourd'hui la plupart des armes détenues légallement sont enregistrées.
Alors même si les FO ne pourront évidemment pas faire du porte à porte, les gens sont toujours honnêtes et dans 95% des cas, sachant que leur arme est enregistrée, ils iront la donner. Pour les 5% restant, les FO n'auront à ce moment là plus aucun mal à aller les chercher...

Salut !

Peut être qu'ils n'ont pas eu d'autres choix...à cette époque, le simple fait de détenir une arme, ça pouvait se terminer devant un peloton d'execution...

cordialement
Daniel
avatar
DANIEL76
first sergeant
first sergeant

Nombre de messages : 154
Age : 45
Localisation : Normandie
Emploi : To Protect and to Serve
Loisirs : Tir, VTT, Lecture
Date d'inscription : 05/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par KOLEKTOR le Ven 10 Aoû 2012 - 10:16

Altern a écrit:
bif a écrit:L'expatriation ça se fait quand tout va "bien", dans de bonnes conditions, et pour trouver une vie meilleure. Je crois que vouloir changer de pays dans une crise globalisée n'apporterait rien de plus. De mon coté j'essaie de m'expatrier en Suisse, mais rien n'est gagné. En revanche si tout se casse la gueulle, la dernière chose que je ferais c'est d'aller en Suisse (ou ailleurs). D'abord parce que je n'y aurais absolument aucune attache ni aucun point de chute, et qu'en plus si des pays sont épargnés, ils seraient bien bêtes de laisser leurs frontières ouvertes. Je ne serais jamais un réfugié, il n'y a pas situation plus dangereuse et inconfortable.

Je suis respectueusement en désaccord. De tous temps, les immigrés ont fui les brimades, privations et régimes liberticides.
Les USA se sont construits sur cette base-là d'ailleurs...
Il y a le Canada aussi.

Après ta remarque sur une crise globalisée est correcte, mais il y aura fatalement mieux qu'ici, vu qu'en temps normal c'est déjà pas "fun"...
Effectivement, il ne vaut mieux pas être un réfugié, mais je n'ai pas envie d'être une victime non plus. Arguments intéressants.

Pour la Suisse, j'y pense camarade. Si tu as des infos, je suis preneur Wink

le sujet réfugié a été évoqué sur un autre sujet récemment. n importe ou dans le monde, pour toutes les crises possibles, il a toujours été constaté que c est une démarche qui implique une nécessitée absolue.(on parle bien d exode, pas d émigration)
exode: fuite du danger. émigration: recherche de meilleur environnement
il semblerait que les humains soient des animaux territoriaux qui ont du mal à quitter leur lieu de vie, (ça se comprend, la connaissance de son territoire est un atout) et que la fuite n est consentie que lorsque la vie y est compromise.

bref, ne pas confondre émigré et réfugié, les motivations ne sont pas les mêmes.
toi, par ton projet d émigration, tu es en recherche de meilleur pour te préparer à affronter une crise majeure et ne pas devenir un réfugié victime de cette crise.
avatar
KOLEKTOR
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 3848
Age : 101
Localisation : parti
Date d'inscription : 01/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par bif le Ven 10 Aoû 2012 - 10:51

DANIEL76 a écrit:
bif a écrit:
Altern a écrit:Juste une note :

dans l'histoire de France, on a jamais envoyé les Gendarmes/policiers faire du porte-à-porte pour récupérer les armes.
Lorsque la confiscation s'est instaurée (comme durant la WW2), on a demandé aux citoyens de RAMENER leurs armes à la mairie d'eux-mêmes.

Les autorités n'ayant aucun moyen de savoir qui avait quoi à la base...


Ma grand mère m'a raconté cette époque... les gens étaient cons. Ils sont allés massivement et bien docilement donner leurs armes dans les mairies et dans les gendarmeries.
La différence avec cette époque, c'est qu'aujourd'hui la plupart des armes détenues légallement sont enregistrées.
Alors même si les FO ne pourront évidemment pas faire du porte à porte, les gens sont toujours honnêtes et dans 95% des cas, sachant que leur arme est enregistrée, ils iront la donner. Pour les 5% restant, les FO n'auront à ce moment là plus aucun mal à aller les chercher...

Salut !

Peut être qu'ils n'ont pas eu d'autres choix...à cette époque, le simple fait de détenir une arme, ça pouvait se terminer devant un peloton d'execution...

cordialement
Daniel


Le decret loi de 1939 ne punissait pas de la peine de mort la detention d'armes. Nous n'etions pas encore en guerre et encore en democratie. Pourtant les francais ont donner leurs armes alors qu'aucune n'etait enregistree.
C'est apres la defaite et sous le gouvernement de Vichy que plusieurs lois furent instaurees, punissant de la peine de mort la detention d'armes et d'explosifs.
avatar
bif
modo

Nombre de messages : 19749
Age : 31
Localisation : Canapé
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par DANIEL76 le Sam 11 Aoû 2012 - 1:57

Merci pour la précision historique Bif! Wink
(Je suis pas certain que ça pourrait se passer comme ça de nos jours... Evil or Very Mad )
Je pense que même 5% des armes à aller chercher, ça en fait encore beaucoup trop pour que les FO se déplacent au domicile de chaque propriétaire d'arme(s)...et encore moins de prendre le temps de savoir de quelle catégorie sont les armes trouvées...s'ils doivent se déplacer, c'est pour prendre toutes les armes...pas une ou deux sur un lot...
Et puis, par expérience, je peux vous dire que ça ne se fait pas aussi facilement...quand vous allez chez quelqu'un que vous savez armé, même d'un vieux 12, z' arrivez pas avec la bite et le couteau...ça prend du monde, du matériel, du temps....
bref...
L'interdiction progressive par des lois bidons successives me parait plus plausible... Rolling Eyes
avatar
DANIEL76
first sergeant
first sergeant

Nombre de messages : 154
Age : 45
Localisation : Normandie
Emploi : To Protect and to Serve
Loisirs : Tir, VTT, Lecture
Date d'inscription : 05/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par deed le Sam 11 Aoû 2012 - 8:27

bof... il y a quelques semaines en Suisse, il y a eu une initiative :"RENDEZ VOS ARMES"...
un ami là bas m'a raconté la scène dans son canton: des milliers de personnes, en 1 week end, on rempli anonymement 4 conteneurs avec leurs armes: du fusil à piston à la mitrailleuse chinoise en passant par des single action premiere generation. Officiellement, après vérif, ces armes seront TOUTES (sic) fondues pour être recyclées...

Pas en temps de guerre, il n'y avait rien à gagner à faire ça, et rien à perdre à ne pas le faire: ni compensation pour ceux qui ramenaient leurs armes, ni punition pour ceux qui ne le fesaient pas.

Et pourtant, ça a été un véritable succès pour les anti-armes.
Il n'y a pas besoin de lois pour désarmer la population, une bonne propagande sur la durée, puis donner aux gens l'opportunité de se défaire de leurs pétards, ça suffit./
avatar
deed
" Prix Topic d'OR 2012 "

Nombre de messages : 4278
Age : 46
Localisation : Prunelli di Fiumorbo
Emploi : faire des trucs
Loisirs : faire d'autres trucs
Date d'inscription : 10/03/2009

http://www.did-art.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par bif le Sam 11 Aoû 2012 - 13:11

Pas possible, pas la Suisse ! pleure
avatar
bif
modo

Nombre de messages : 19749
Age : 31
Localisation : Canapé
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par korrigan73 le Sam 11 Aoû 2012 - 13:48

deed a écrit:bof... il y a quelques semaines en Suisse, il y a eu une initiative :"RENDEZ VOS ARMES"...
un ami là bas m'a raconté la scène dans son canton: des milliers de personnes, en 1 week end, on rempli anonymement 4 conteneurs avec leurs armes: du fusil à piston à la mitrailleuse chinoise en passant par des single action premiere generation. Officiellement, après vérif, ces armes seront TOUTES (sic) fondues pour être recyclées...

Pas en temps de guerre, il n'y avait rien à gagner à faire ça, et rien à perdre à ne pas le faire: ni compensation pour ceux qui ramenaient leurs armes, ni punition pour ceux qui ne le fesaient pas.

Et pourtant, ça a été un véritable succès pour les anti-armes.
Il n'y a pas besoin de lois pour désarmer la population, une bonne propagande sur la durée, puis donner aux gens l'opportunité de se défaire de leurs pétards, ça suffit./
on voit ce genre de choses sur les forums aussi, meme en France.
combien de fois j'ai vu sur mailly ou autre
"j'ai une carabine dans mon placard j'ai peur, il faut que je m'en debarasse".
'j'arrete le tir, je veux me debarrasser de ma 22LR que j'ai depuis 30 ans parce que X ou Y".
je comprends le mec qui veux vendre ses armes par manque de thunes, ca peut nous arriver a tous une mauvaise passe. mais c'est dingue le nombre de gens qui a force de propagande en sont a avoir peur d'un outil au fond de leur propre placard...
avatar
korrigan73
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 9075
Age : 33
Localisation : marseille
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par bif le Sam 11 Aoû 2012 - 13:54

Avoir peur d'un outil ce n'est pas normal. Avoir peur d'une arme, c'est aussi stupide que d'avoir peur d'une voiture, d'un marteau ou d'une cloueuse pneumatique.
avatar
bif
modo

Nombre de messages : 19749
Age : 31
Localisation : Canapé
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par Charly le Sam 11 Aoû 2012 - 14:02

bif a écrit:Avoir peur d'un outil ce n'est pas normal. Avoir peur d'une arme, c'est aussi stupide que d'avoir peur d'une voiture, d'un marteau ou d'une cloueuse pneumatique.

60 ans de bourrage de crâne pour que ces gens en arrive à avoir peur d'un objet ... Rolling Eyes
En d'autres termes ils ont réussit à faire croire qu'un tel objet était doté d'une vie propre et pouvait donc être dangereux par lui-même ... lol!
C'est un peu comme pour l'Etat ...
avatar
Charly
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 5851
Age : 49
Localisation : Quelque part en Drôme ...
Date d'inscription : 14/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par Fab34 le Dim 12 Aoû 2012 - 3:47

C'est tout le principe, on gouverne par la peur! redevil

Ca démontre surtout que ce sont les gouvernants qui ont peur de leur peuple. Soit car ils ont réellement des choses a se reprocher, soit car ils sont totalement coupés des citoyens, ou bien les deux. Dans tous les cas ça n'augure rien de bon...
avatar
Fab34
corporal
corporal

Nombre de messages : 92
Age : 46
Localisation : Sous les pins de la B.A...
Loisirs : Tir, Histoire, Bouquins
Date d'inscription : 20/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par Lucky28 le Lun 13 Aoû 2012 - 15:10

un état qui a peur de son poeuple ce n'est pas normale et le fait de le désarmé ne peut rien changer en cas de soulèvement.

rappelez vous ............. le nombre a toujours fait la différance

que ce soit dans notre pays ou un autre le commencement est toujours le même
les armes sont des outils de tous les jours

avatar
Lucky28
corporal
corporal

Nombre de messages : 64
Age : 47
Localisation : 28
Emploi : Agent de Prévention et de Sécurité, SSIA1
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par la balle49 le Lun 13 Aoû 2012 - 15:42

Lucky28 a écrit:un état qui a peur de son poeuple ce n'est pas normale et le fait de le désarmé ne peut rien changer en cas de soulèvement.

rappelez vous ............. le nombre a toujours fait la différance

que ce soit dans notre pays ou un autre le commencement est toujours le même
les armes sont des outils de tous les jours


Ouais enfin 10 mecs avec des fourches face à un 1777...ok ils gagnerons maintenant 50 fourches face à un simple pauvre FA la chanson sera pas la même....
avatar
la balle49
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 5610
Age : 31
Localisation : france
Date d'inscription : 04/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par Lucky28 le Lun 13 Aoû 2012 - 15:51

oui c'est tout à fait ça et combien de soldats des forces dictatoriales si celà existe baguette tournerons leur veste voyant qu'en face de leur ligne de mire c'est leur enfant de 8 ans sur lequel on a donner l'ordre de tirer?



Dernière édition par Lucky28 le Lun 13 Aoû 2012 - 15:56, édité 1 fois
avatar
Lucky28
corporal
corporal

Nombre de messages : 64
Age : 47
Localisation : 28
Emploi : Agent de Prévention et de Sécurité, SSIA1
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par RGW le Lun 13 Aoû 2012 - 15:53

Lucky28 a écrit:oui c'est tout à fait ça et combien de soldats de des force sdictatoriales si celà existe baguette tournerons leur veste voyant qu'en face de leur ligne de mire c'est leur enfant de 8 ans sur lequel on a donner l'ordre de tirer?


Beaucoup.... surtout que Flamby n'est pas leur ami... loin de là. Wink
avatar
RGW
general
general

Nombre de messages : 2481
Age : 46
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 17/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par Lucky28 le Lun 13 Aoû 2012 - 16:00

et là je n'ai parlé d'aucune armes à feu

donc nous retirer les armes je dis bien légale ne rhime à rien

les véhicules sur les routes font bien plus de dégats

article:
Autre donnée dont on dispose : les statistiques de la mortalité par arme à feu. Selon les chiffres de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ces chiffres sont stables, voire en légère baisse. En 2005, 2 105 personnes sont mortes par armes à feu, 2 607 en 1999 et 2713 en 1979. Si l'on regarde de plus près ces données, on s'aperçoit que la principale cause des décès liés aux armes à feu reste la même : le suicide. En 2005, sur 2105 victimes d'armes à feu, 36 l'ont été à la suite d'un accident, 124 après une agression et 1 653 dans le cadre d'un suicide (dans 292 cas, l'intention n'a pas pu être déterminée).

autre article:

En juillet, "367 personnes ont perdu la vie sur les routes de France, contre 354 en juillet 2011, soit 13 personnes tuées en plus", selon la sécurité routière, qui rappelle que juillet 2011 avait été extrêmement favorable : une météo exceptionnellement fraîche et pluvieuse avait induit moins de circulation, notamment des deux roues motorisés, et davantage de prudence.

va t'on aussi interdir les véhicules ????????????,
avatar
Lucky28
corporal
corporal

Nombre de messages : 64
Age : 47
Localisation : 28
Emploi : Agent de Prévention et de Sécurité, SSIA1
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par Lucky28 le Lun 13 Aoû 2012 - 16:09

[quote="la balle49"]
Lucky28 a écrit:un état qui a peur de son poeuple ce n'est pas normale et le fait de le désarmé ne peut rien changer en cas de soulèvement.

rappelez vous ............. le nombre a toujours fait la différance

que ce soit dans notre pays ou un autre le commencement est toujours le même
les armes sont des outils de tous les jours

Ouais enfin 10 mecs avec des fourches face à un 1777...ok ils gagnerons maintenant 50 fourches face à un simple pauvre FA la chanson sera pas la même....

tu crois que même avec un FA avec un chargeur de 25 ou 30 tu as une chance contre 50 fourches qui cours vers toi et que les personnes qui les tiennent sont déterminées permet moi d'en douter

combien de soldats tourneraient les tallons sous la panique et l'effet de groupe
avatar
Lucky28
corporal
corporal

Nombre de messages : 64
Age : 47
Localisation : 28
Emploi : Agent de Prévention et de Sécurité, SSIA1
Date d'inscription : 18/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par oldshot le Lun 13 Aoû 2012 - 16:25

Tout ça c'est des scénari catastrophe. Les choses ne se passent jamais comme on s'y attend. Quand les choses tourneront au vinaigre en France à force d'inepties politiciennes c'est l'armée qui prendra les choses en main.

D'ailleurs c'est son rôle.
avatar
oldshot
modo

Nombre de messages : 10563
Age : 70
Localisation : La Belle Province
Emploi : retraité
Loisirs : chasse, tir, lectures
Date d'inscription : 25/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par MR Brun le Lun 13 Aoû 2012 - 20:09

J'ai aussi entendu cette histoire en suisse, ca me surprend pas. Avant dans toutes les familles il y avait des chasseurs, plus maintenant. Nombres de gens ne voient pas l'utilité d'avoir des armes, ne sachant sans servir et ayant toujours peur que les enfants joue avec. Je pense que le gouvernement joue la dessus, pour limiter la circulations des armes honnetes, des gens n'en voyant plus l'utilité, et les autres surfichés. on dit tous que on ne rendras rien, moi le premier, mais je pense que l'on as comme point commun, d'etre contribuable, plusieurs sont propriétaire de leur logement..... donc si c'est rendre le matos ou saisi des biens..... je pense que c'est vers ce type de solutions que l'on vas s'orienter.
Quand a la declaration de perte ou vol, ca se complique. J'ai un ami qui c'est fait volé un fusil de chasse dans sa voiture, lors d'une chasse organisé en sologne, il avait une carabine et un fusil. Le fusil est resté dans l'auto, ca c'est passé en octobre et depuis il est emmerdé, il est traité comme un furieux laissant une arme "trainé". Ce jour la il y a eu plusieurs vols dans la meme chasse, apparament une equipe bien organisé, tous sont emmerdé.
avatar
MR Brun
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4603
Age : 43
Localisation : -LYON
Date d'inscription : 25/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par bif le Lun 13 Aoû 2012 - 20:28

Par contre les voleurs eux ne sont pas enmerdés !
Est ce qu'on harcèle le citoyen qui s'est fait tirer son sac pour l'avoir laissé dans la voiture ? Est ce qu'on fait la morale à une femme violée parce qu'elle portait une mini jupe ? Non et heureusement.
Par contre faire la morale aux propriétaires d'armes, alors là ils sont forts.
Si ils faisaient leur boulot, on pourrait laisser n'importe quoi n'importe où sans se le faire voler.
avatar
bif
modo

Nombre de messages : 19749
Age : 31
Localisation : Canapé
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par AlcOOlix le Ven 11 Oct 2013 - 8:25

Je me permets de remonter ce vieux sujet, moi qui débute l´acquisition d´armes. J´ai dans l´idée de ne prendre que des catégories C (22lr, 44rm) puis un 12 pour la chasse que je compte pratiquer dès l´année prochaine.

Est-on généralement d´avis maintenant qu´il est moins risqué au sens de la confiscation, d´avoir uniquement des catégories C ?

A+
Al.
avatar
AlcOOlix
first lieutenant
first lieutenant

Nombre de messages : 459
Age : 40
Localisation : Choucroute-Land
Emploi : J'en ai un !
Loisirs : euh.. le Tir ?
Date d'inscription : 05/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par bins_diver le Ven 11 Oct 2013 - 8:38

toutes les armes sont désormais tracées, y compris les 12 à canon lisse qui sont "enregistrés" en pref et non pas déclarés (comme quoi nos vicieux technocrates pensent à tout et ont de mauvaises pensées)

bins_diver
brigadier-general
brigadier-general

Nombre de messages : 1138
Age : 49
Localisation : LIMOGES
Emploi : compliqué
Loisirs : informatique, tir, bricolage, lecture, ciné, maison, plongée, rando
Date d'inscription : 12/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Armes et confiscation en cas de "rupture de la normalité"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum