si on passait par hasard le jour où...

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par h trois le Mar 16 Fév 2016 - 19:57

marco81500 a écrit: même si on a soi-même une AK dans le coffre de la R 16 ...

Tu roules en R16? Classe!

Very Happy

h trois
lieutenant-general
lieutenant-general

Nombre de messages : 1743
Date d'inscription : 02/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par seth49 le Mar 16 Fév 2016 - 20:07

marco81500 a écrit:S'agissant de la non-assistance à personne en danger (on dit "omission de porter secours" maintenant) : article 223-6 CP

" Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l'intégrité corporelle de la personne s'abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.
Sera puni des mêmes peines quiconque s'abstient volontairement de porter à une personne en péril l'assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours."
Le code pénal est très clair : on n'est obligé d'intervenir au secours des personnes dans le seul cas où cette intervention est sans risque pour soi-même ou autrui. Ce n'est évidemment pas le cas lorsqu'on est face, armé ou pas, à des terroristes. En faisant usage de son arme, on peut sauver des vies, mais on risque aussi de blesser ou tuer des innocents : donc très clairement, on ne pourra pas se voir reprocher de ne pas être intervenu même si on a soi-même une AK dans le coffre de la R 16 ...

Si on choisit au contraire d'intervenir :
1°) on tue un terro : la légitime défense d'autrui justifie sans problème les infractions liées à la mise en service et à l'usage d'une arme en dehors de son cadre légal d'emploi (le stand), et l'homicide volontaire (d'un enculé de terro). Article 122-5 CP : " N'est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, accomplit, dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d'elle-même ou d'autrui, sauf s'il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l'atteinte."
2°) On tue un innocent : l'état de nécessité PEUT permettre d'écarter la responsabilité pénale du tireur, mais ce n'est pas garanti, ce sera une appréciation au cas par cas. Article 122-7 CP : "N'est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien, sauf s'il y a disproportion entre les moyens employés et la gravité de la menace."

Très franchement, dans le second cas, je pense que le copain peut s'inquiéter. Déjà, il y aura à mon avis une plainte de la famille du dommage collatéral, et une mise en examen automatique si c'est une plainte avec constitution de partie civile.

_donc je tire sur le terroriste je suis en LD envers autrui

_ mais je fais des dommages collatéraux (ils sont 8 mais j'en touche 1 par ricochet) ... les 7 ...ils (peuvent) (vont) me chercher des

poux dans la tête parce que j'ai voulu les aider !!!...

parce que un ricochet ou !!!... le "mauvais" du fait qu'il soit touché tire... et touche un collatéral

ben désolé ...je préfère sauver les miens et là je risque tout !!!!! plutôt que d'aider les autres avec à la clef une plainte ...qui plus est de

la part de ceux que j'ai voulu sauver ET LÀ JE l'ai  

car Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l'intégrité corporelle de la

Personne s'abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.cheers cheers cheers

Par contre comme dans l'exemple je me prends de la taule et 75000 dans les dents à 8 contre 1 ( les remerciements pour avoir sauvé 7 personnes sur 8 )

ben ça donne pas envie de sauver son prochain surtout que en plus tu joues toi aussi ta vie si par malheur y a un "mauvais" qui te repère avant que tu ne

puisse le neutraliser

donc brave gens selon la loi et grâce à elle .....mieux vaut être un aveugle sourd et muet y a moins de risque de se retrouver en taule

merci marco81500 là j'ai ma réponse

c'est dommage  mais dans ces circonstances ...ben je m'abstiendrais d'intervenir et en plus pas vu pas pris ( y avait une prise d'otages par des terroristes!!!

j'ai bien vu à la télé !!! c'était dans ma rue ?? mais j'ai rien vu / rien entendu /donc je ne peux rien dire) No  

solidarité 0 grâce ( à cause de ) la loi .....................triste..................................très triste pleure

seth49
captain
captain

Nombre de messages : 579
Age : 58
Localisation : quelque part
Emploi : apprenti Pharaon
Loisirs : chasse, tir, lecture et.... Madame
Date d'inscription : 05/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par hardscream le Mar 16 Fév 2016 - 20:08

marco81500 a écrit:S'agissant de la non-assistance à personne en danger (on dit "omission de porter secours" maintenant) : article 223-6 CP

" Quiconque pouvant empêcher par son action immédiate, sans risque pour lui ou pour les tiers, soit un crime, soit un délit contre l'intégrité corporelle de la personne s'abstient volontairement de le faire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.
Sera puni des mêmes peines quiconque s'abstient volontairement de porter à une personne en péril l'assistance que, sans risque pour lui ou pour les tiers, il pouvait lui prêter soit par son action personnelle, soit en provoquant un secours."
Le code pénal est très clair : on n'est obligé d'intervenir au secours des personnes dans le seul cas où cette intervention est sans risque pour soi-même ou autrui. Ce n'est évidemment pas le cas lorsqu'on est face, armé ou pas, à des terroristes. En faisant usage de son arme, on peut sauver des vies, mais on risque aussi de blesser ou tuer des innocents : donc très clairement, on ne pourra pas se voir reprocher de ne pas être intervenu même si on a soi-même une AK dans le coffre de la R 16 ...

Si on choisit au contraire d'intervenir :
1°) on tue un terro : la légitime défense d'autrui justifie sans problème les infractions liées à la mise en service et à l'usage d'une arme en dehors de son cadre légal d'emploi (le stand), et l'homicide volontaire (d'un enculé de terro). Article 122-5 CP :  " N'est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, accomplit, dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d'elle-même ou d'autrui, sauf s'il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l'atteinte."
2°) On tue un innocent : l'état de nécessité PEUT permettre d'écarter la responsabilité pénale du tireur, mais ce n'est pas garanti, ce sera une appréciation au cas par cas. Article 122-7 CP : "N'est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien, sauf s'il y a disproportion entre les moyens employés et la gravité de la menace."

Très franchement, dans le second cas, je pense que le copain peut s'inquiéter. Déjà, il y aura à mon avis une plainte de la famille du dommage collatéral, et une mise en examen automatique si c'est une plainte avec constitution de partie civile.

Justement,
Dans le cas où tu es chez toi comme les mecs qui filmaient les teros du 6 janvier.
Tu sors ton bon vieux perfex des familles et tu lui envoies une cartouche a sanglier dans la figure. (cas hypothétique bien entendu)
Tu le tues (en meme temps c'est un epu normal).

Ne risques tu pas des soucis du style "pourquoi avais tu une arme chez toi? pourquoi ne pas etre resté planqué ? pourquoi ne pas avoir laissé les FO intervenir ? le fait d'avoir volontairement fait usage de ton arme que tu as chargée = préméditation ? tu es allé voir dieudonné, tu as une bouteille de ricard chez toi ainsi qu'une collaction d'arquebuses datant d'au moins 200 ans (en gros ton passif).



hardscream
first lieutenant
first lieutenant

Nombre de messages : 478
Age : 25
Localisation : En terre libre !
Emploi : bricoleur du dimanche
Date d'inscription : 08/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par Vlad le Mar 16 Fév 2016 - 20:11

si c'est pour sauver ma peau ou celle de ma famille, je n’hésite pas une milliseconde mitraillette
Par contre, pour aller sauver des bobos parisiens, je me tire ailleurs mrgreen


Dernière édition par Vlad le Mar 16 Fév 2016 - 20:12, édité 1 fois

Vlad
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 3117
Date d'inscription : 02/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par Philippe le Mar 16 Fév 2016 - 20:12

richard55 a écrit:
canard a écrit:avant de vouloir faire les preux chevaliers .....vous êtes vous déjà trouvé dans une fusillade ou devant une arme brandi par un mec a la gueule de quelqu'un qui n'a pas envie de se laisser faire .....????????? hhhuuuuummmmmmmmmmm....

Moi oui, le canon d'un FAP à 20cm de ma tronche tenu par un mec qui avait complétement pété les plombs.
Malheureusement je n'étais pas armé ... ou heureusement c'est selon.

Quoiqu'il en soit, je peux vous garantir que dans une telle situation, on a pas envie de jouer les héros ...

Bienvenue au club ! Embarassed

Quelle situation improbable en fait !

Tu fais rien et tu t' en voudras toute ta vie......en apprenant le nombre de victimes.....
Tu y vas et quelques victimes peuvent se faire la malle le temps que les tirs se focalisent sur toi.......
Tu as une chance sur deux pour être pris pour un terro et pan t' es mort d' une balle " amie "........
Tu stresses et tires sur une victime et t' es emmerdé toute ta vie après études balistiques.........

Si on est pas dans les lieux de l' attaque et qu' on y va ? On ira plaider la légitime défense ? Pour autrui ? La justice a horreur des cow-boys !

Philippe
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 10010
Age : 46
Localisation : à 2 kms du pas de tir !
Date d'inscription : 13/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par PhilippedeGascogne le Mar 16 Fév 2016 - 20:22

C'est ... kafkaïen !

PhilippedeGascogne
sergeant-major
sergeant-major

Nombre de messages : 272
Age : 45
Localisation : Gascogne
Date d'inscription : 07/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par cobain le Mar 16 Fév 2016 - 20:34

Je pense qu'il y aurait une certaine clémence, mais ce serait un peu long, comme le bijoutier de Nice, rappellez vous. Et puis ils attendent toujours que l'opinion publique s'exprime comme pour J. Sauvage (les élections arrivant à grand pas).

Mais avant de vous prendre pour des mousquetaires analysez un peu la situation planqué et cherchez à comprendre. Si vous vous dites qu'il suffit de canarder dans le tas, vous n'appuierais même pas sûr la détente et vous réaliserez que tout vos rêves de guerrier c'était du pipot lol! avant de vous faire fumer

cobain
lieutenant-general
lieutenant-general

Nombre de messages : 1796
Age : 30
Localisation : dtc
Date d'inscription : 25/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par hardscream le Mar 16 Fév 2016 - 20:37

Et maintenant tu as un arc/arbalette et tu lui en evoies une dans e derche.
Je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que ca ferait moins de foin qu'un coup de fusil.
Qu'en dites vous ?

hardscream
first lieutenant
first lieutenant

Nombre de messages : 478
Age : 25
Localisation : En terre libre !
Emploi : bricoleur du dimanche
Date d'inscription : 08/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par cobain le Mar 16 Fév 2016 - 20:59

Ouais pour l'arbalète sauf si tu part en burn avec la r16


cobain
lieutenant-general
lieutenant-general

Nombre de messages : 1796
Age : 30
Localisation : dtc
Date d'inscription : 25/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par Shogun le Mar 16 Fév 2016 - 21:35

Je préfère largement une R35.

Même si c'est moins évident de partir en burn-out qu'avec une R16. jocolor

Shogun
colonel
colonel

Nombre de messages : 856
Age : 46
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 11/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par seth49 le Mar 16 Fév 2016 - 21:37

Philippe a écrit:Si on est pas dans les lieux de l' attaque et qu' on y va ? On ira plaider la légitime défense ? Pour autrui ? La justice a horreur des cow-boys !

je n'ai pas dit d'aller chercher le contact mais simplement si tu regardes par ta fenêtre et qu'à 100 mètres tu vois les "mauvais" defourailler sur des passants

là ce n'est pas prémédité ........... d'ou le dilemme : tu fais ou pas et quelles conséquence pour toi

seth49
captain
captain

Nombre de messages : 579
Age : 58
Localisation : quelque part
Emploi : apprenti Pharaon
Loisirs : chasse, tir, lecture et.... Madame
Date d'inscription : 05/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par JebOine le Mar 16 Fév 2016 - 21:44

Moi je vois déjà les gros titres...
" civils innocents victimes des violences inter-communautaires..."
Ou " Un individu connu de la préfecture pour son attrait des armes à feu exécute de sang froid et lachement des réfugiés de guerre ou des jeunes délinquants..."
Comptez pas sur les médias et sur l'opinion pour expliquer qu'en face les barbus ou les braqueurs étaient armés...
Qui a dit que l'exercice de la violence armée est le privilège des représentants de l'État?...
Autrement dit sans carte de pêche, ça finit aux Assises... (déjà qu'avec c'est compliqué!)
En cas de LD pour soi où pour autrui il y a systématiquement procès...
Récemment le cas du convoyeur de fonds qui avait tiré dans le dos d'un braqueur qui s'apprêtait à dezinguer son collègue...

JebOine
colonel
colonel

Nombre de messages : 984
Age : 46
Localisation : Terre
Date d'inscription : 04/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par hardscream le Mar 16 Fév 2016 - 21:57

Ah tiens ca me rappelle le mec du thalys qui était un pauvre réfugié excentrique

hardscream
first lieutenant
first lieutenant

Nombre de messages : 478
Age : 25
Localisation : En terre libre !
Emploi : bricoleur du dimanche
Date d'inscription : 08/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par Mephisto70 le Mar 16 Fév 2016 - 22:01

La question est surtout que le temps que vous sortiez le pétard de la malette, que vous enleviez le verrou de pontet et que vous commenciez à grailler le chargeur tout ça sous stress avant de sauter dans la mêlée.... Bon je suis pas convaincu par le réalisme de cette expérience de pensée.

Le CCW est certainement une solution pour ce genre de situation mais faut pas se leurrer la législation du transport des armes ne permet pas d'intervenir efficacement.

Ne confondons pas port et transport

Mephisto70
general
general

Nombre de messages : 2447
Age : 34
Localisation : 70
Date d'inscription : 29/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par marco81500 le Mar 16 Fév 2016 - 22:10

J avais oublie la question sur la confusion avec les terro quand les fo arrivent : tu poses ton arme et tu t allonges sur le ventre les bras en croix. Tu t expliqueras plus tard.
@ seth : ben voila t as compris.

marco81500
general
general

Nombre de messages : 2495
Age : 44
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 29/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par seth49 le Mar 16 Fév 2016 - 22:20

@Marco81500

ben oui pleure  puisque c'est ça je vais me cuite pour oublier que j'ai posé la question

merci

a+ sur le forum

Seth49 farao

seth49
captain
captain

Nombre de messages : 579
Age : 58
Localisation : quelque part
Emploi : apprenti Pharaon
Loisirs : chasse, tir, lecture et.... Madame
Date d'inscription : 05/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par Philippe le Mar 16 Fév 2016 - 22:46

seth49 a écrit:
Philippe a écrit:Si on est pas dans les lieux de l' attaque et qu' on y va ? On ira plaider la légitime défense ? Pour autrui ? La justice a horreur des cow-boys !

je n'ai pas dit d'aller chercher le contact mais simplement si tu regardes par ta fenêtre et qu'à 100 mètres tu vois les "mauvais" defourailler sur des passants

là ce n'est pas prémédité  ........... d'ou le dilemme : tu fais ou pas et quelles conséquence pour toi

Selon tradition Franco-française des 30 dernières années, lois et jurisprudence comprise, dans les deux cas t' as tout faux ! Ta seule alternative valable et viable pour toi est de composer le 17 ! On est pas aux States aux confins du Texas ou du Névada.......La France c' est juste New York et son 911 dans ce cas précis .........

Philippe
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 10010
Age : 46
Localisation : à 2 kms du pas de tir !
Date d'inscription : 13/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par seth49 le Mar 16 Fév 2016 - 23:03

Oui !!! Et le temps qu'ils arrivent eh ben 90 morts 350 blessés

Je ne dit pas que c'est leur faute loin de là mais si le temps qu'ils soient là quelques citoyens agissent ça pourrai aider mais bon j'ai eu ma réponse grâce à Marco81500

Au moins maintenant je sais à quoi m'en tenir

A+

seth49
captain
captain

Nombre de messages : 579
Age : 58
Localisation : quelque part
Emploi : apprenti Pharaon
Loisirs : chasse, tir, lecture et.... Madame
Date d'inscription : 05/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par Rob1 le Mar 16 Fév 2016 - 23:11

Si tu passes en voiture à côté d'une fusillade à l'AK, je doute que l'idée te prenne d'aller t'y frotter.
Avec un ccw dans le feu de l'action, c'est déjà différent.

Par contre on a vu 2 vidéos des frères Kouachi (devant Charlie Hebdo et lorsqu'ils abattent le policier) où les conditions de tir étaient très favorables au "caméraman".

Pour le coup, je pense qu'on aurait été nombreux à abattre ces fdp au lieu de filmer la scène.

Rob1
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 5459
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 18/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par LA BASTIDE le Mar 16 Fév 2016 - 23:30

AH !! grace à vos commentaires éclairés ,je comprend mieux pourquoi l'armée n'est pas intervenue à ORAN le 5 Juillet 1962
ça confirme ce que je savais déjà depuis fort longtemps chacun sa peau ,quelle mentalité.. gerbe

LA BASTIDE
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 3360
Age : 70
Localisation : atsomnormed
Emploi : ajusteur regleur outilleur
Loisirs : tirs tout azimut
Date d'inscription : 26/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par Raisehell le Mar 16 Fév 2016 - 23:32

C'est irréaliste. L'arme doit être transportée inopérante (démontage, ou recours à un dispositif technique). Il faudrait y accéder, la mettre en condition de tir, l'approvisionner... Et si on n'est pas mort après ce périple, il faudrait encore composer avec les civils autour des cibles et s'assurer de ne pas faire de dommages collatéraux.

Vraiment irréaliste. De plus je n'ai pas les compétences pour réaliser ce genre de tirs "en situation". Déjà que ceux qui en ont fait leur métier ont du mal, alors moi clown

Dans un cadre comme les US, avec des formations dispo à la pelle et une législation adaptée, je dis pas. Mais chez nous... No

Raisehell
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 3536
Age : 26
Localisation : Bouches-du-Rhône
Date d'inscription : 29/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par Sulfat le Mar 16 Fév 2016 - 23:33

Scénario : on habite dans la rue où un attentat du genre de l'attaque des terrasses se produit.

Si les gars sont en train de défourailler dans la foule, la LD sera forcément retenue, ça sera beaucoup plus délicat si ils ont fini leurs chargeurs et sont en train de regagner leur véhicule, autant dire le temps d'aller chercher son arme au coffre, prendre les munes détenues séparément, grailler le chargeur, tout est fini...

Vient la question du stockage, la loi nous oblige à détenir les armes dans un coffre fort, mais ne précise pas quand celui ci doit être obligatoirement fermé. Quand on s'absente, ça tient du bon-sens, quand on dort, il sera dur d'expliquer pourquoi le coffre était ouvert si un tiers vous subtilise une arme, mais si on est à proximité à bricoler, regarder la TV ou poster sur CA2, ce n'est à mon avis pas du tout pareil.


Dernière édition par Sulfat le Mar 16 Fév 2016 - 23:39, édité 1 fois

Sulfat
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4076
Date d'inscription : 30/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par antonetti06 le Mar 16 Fév 2016 - 23:37

seth49 , je me suis posé la meme question que toi , au mois  100 fois . Mais là , il suffit pas d'etre courageux , il faut savoir ce qu'on fait et c'est difficile pour " nous" tireur sportif . Meme si on sort pas du noir à bras franc à 25M , les C50 ne ripostent jamais .

si tu as pas un entrainement de combat aux aaf il faut oublier . Maintenant un ancien militaire chevroné qui à connu les champs de bataille ,et qui pense avoir une chance d'apres son experience et part à port à la situation à laquelle il est confronté ,  oui .

en plus perso je suis père de famille et j'en suis résponsable , sans moi , ma femme et mes enfants vivraient dans la pauvreté et avoir un héro de père ne compensera pas donc c'est ma famille avant tout . Faire le héros au final je m'en tape , c'est l'état qui laisse rentrer cette merde à eux de la néttoyer .

maintenant qui essaye pas de s'en prendre à moi et ma famille parceque là c'est tout réfléchit . AUCUNE pitié pour des fanatiques sans réspect pour la vie humaine . Avec des fanatiques AUCUN dialogue n'est possible !

et je serait dans MES DROITS de me défendre .

Conclusion : ne pas jouer au heros,  ça ce retournera contre toi  .

antonetti06
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4585
Age : 32
Localisation : Nissarte per tougiou
Emploi : gigolo
Loisirs : guns and harley
Date d'inscription : 05/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par JebOine le Mer 17 Fév 2016 - 0:06

LA BASTIDE a écrit:AH !! grace à vos commentaires éclairés ,je comprend mieux pourquoi l'armée n'est pas intervenue à ORAN le 5 Juillet 1962
ça confirme ce que je savais déjà depuis fort longtemps chacun sa peau ,quelle mentalité.. gerbe
LA BASTIDE sauf ton respect et compte tenu de l'évolution historique des colonies est-ce que tu as remarqué qu'aujourd'hui démographiquement  il y a plus d'algériens en Algérie que de français en France donc aujourd'hui si l'Algérie était encore Française il y aurait un risque que notre Président soit Algérien CQFD...
Regarde l'Afrique du Sud malgré son Apartheid ou même les US...
Après peut-être aurait il mieux valu un Algérien qu'un Hollande...
Va-t'on savoir?! À force de conjectures...

JebOine
colonel
colonel

Nombre de messages : 984
Age : 46
Localisation : Terre
Date d'inscription : 04/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par Invité le Mer 17 Fév 2016 - 0:57

C'est comme le combat de rue, si tu commence à réfléchir, tu es mort.
Le nombre de gars champions de boxe et autres sports de combat que j'ai vu partir en courant dans une bonne bagarre de boite de nuit... Cela va beaucoup trop vite pour avoir le temps de réfléchir.
A mon époque, c'était plutôt les tessons de bouteille et les couteaux.
J'ai été 2 fois pointé par une arme dans ma vie.
La 1er fois, c'était un flic des stup dans une boite de nuit de Paris, qui n'a pas aimé que je reparte avec sa copine.
2eme foi, c'est aussi dans une boite de nuit de Paris, un gars m'a sorti un coach gun. Il l'a regretté la semaine suivante...

Le courage cela se commande pas et encore moins y réfléchir. C'est pour cela qu'il y a des jours avec et d'autres sans.
Mais honnêtement, je serrais à la fenêtre quand le flic se fait descendre. Je crois que je prendrais tout ce que j'ai à la porté de la main pour leurs jetai sur la gueule.
Je me demande ce qu'ils ont dans le cerveau pour sortir leur téléphone et filmer la scène.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par gégé le Mer 17 Fév 2016 - 5:56

Philippe a écrit:
richard55 a écrit:
canard a écrit:avant de vouloir faire les preux chevaliers .....vous êtes vous déjà trouvé dans une fusillade ou devant une arme brandi par un mec a la gueule de quelqu'un qui n'a pas envie de se laisser faire .....????????? hhhuuuuummmmmmmmmmm....

Moi oui, le canon d'un FAP à 20cm de ma tronche tenu par un mec qui avait complétement pété les plombs.
Malheureusement je n'étais pas armé ... ou heureusement c'est selon.

Quoiqu'il en soit, je peux vous garantir que dans une telle situation, on a pas envie de jouer les héros ...

Bienvenue au club ! Embarassed  

Quelle situation improbable en fait !

Tu fais rien et tu t' en voudras toute ta vie......en apprenant le nombre de victimes.....
Tu y vas et quelques victimes peuvent se faire la malle le temps que les tirs se focalisent sur toi.......
Tu as une chance sur deux pour être pris pour un terro et pan t' es mort d' une balle " amie "........
Tu stresses et tires sur une victime et t' es emmerdé toute ta vie après études balistiques.........

Si on est pas dans les lieux de l' attaque et qu' on y va ? On ira plaider la légitime défense ? Pour autrui ? La justice a horreur des cow-boys !
c'est la "justice" française qui est comme cela!
intervenir ou pas intervenir si on a les moyens...
ca reste effectivement un gros problème de conscience!
allumé ces bâtards a coup de calibre ou de FSA pourquoi pas!, toutefois ca reste délicat dans le sens dégâts collateraux possible du au stress!
en effet on est pas au stand de tir!, les cibles se deplacent et ripostent!
ce qui veut dire qu'il peut envoyer une rafale et toucher un pèlerin qui est a coté de vous!, et la vous pouvez etre sur que c'est vous qu'on va emmerder!
ensuite il y a le problème des médias FRANCAIS qui sont pro racaille importée!, et qui leur trouvent toutes les excuses!, et qui feront passer votre tête de "fou de la gâchette" en "prime"!,avec évidement toutes les conséquences que l'on connait!
primo garde a vue!
secondo PERQUISE!
tertio mise en examen avec de facto inscription au STIC!
ensuite et ben , c'est a vos avocats , a vos comités de soutien , de faire le tapage pour que l'on vous libere!
vous risquez de perdre votre boulot, votre baraque , d'etre selon la localisation d'etre obligé de demenager!
peut etre mème de changer d'identité!, vous avez interet d'avoir des proches et un couple solide!, sans compter les finances qui vont avec!
donc au final, sauf si je suis directement menacé ou si un des miens l'ai, je n'interviendrait pas!
le système judiciaire FRANCAIS est bcp trop dangereux et couteux pour cette option!
on pourra vous accuser de non intervention au tribunal , mais la , ca se défend aisément, car vous n’êtes pas équipé,ni former pour cela!
c'est profondément débile mais ca marche comme ca dans ce pays..
tout l'administration est vérolée par le politiquement correct, et on en crève!
la seule chose que l'on peut esperer dans ce pays gauchiste, c'est qu'un jour des gens competent revois le probleme de la legitime defense!
pour les particuliers!, mais ca...
je crois que je ne le verrais jamais!

gégé
membre fondateur

Nombre de messages : 14879
Age : 48
Localisation : CORSICA
Emploi : SUPER-ADS avec la cape !
Loisirs : tir,internet, et plein d'autres choses
Date d'inscription : 08/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par LA BASTIDE le Mer 17 Fév 2016 - 6:31

bon alors pourquoi réclamer le port d'arme ?? simplement pour sauver votre peau...et ne pas intervenir si vous n'etes pas directement menacés ,donc avec ou sans armes ,c'est chacun pour soi......et DIEU pour tous

LA BASTIDE
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 3360
Age : 70
Localisation : atsomnormed
Emploi : ajusteur regleur outilleur
Loisirs : tirs tout azimut
Date d'inscription : 26/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par Rob1 le Mer 17 Fév 2016 - 7:37

LA BASTIDE a écrit:bon alors pourquoi réclamer le port d'arme ?? simplement pour sauver votre peau...et ne pas intervenir si vous n’êtes pas directement menacés ,donc avec ou sans armes ,c'est chacun pour soi......et DIEU pour tous
C'est bien de donner des leçons aux "jeunes" à chaque fois, mais c'est aussi bien de réfléchir à la question de temps en temps.

Le port d'arme sert à protéger sa vie (souvent un tir d'instinct, à quelques mètres seulement), pas à monter au casse-pipe contre des AK.

- D'abord parce que nous ne sommes pas formés au combat (eux si par contre)
- Ensuite parce que 1 PA et 1 chargeur c'est assez dérisoire face à la puissance de feu d'un fusil d'assaut

Raisehell a assez bien résumé la situation.

Rob1
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 5459
Age : 27
Localisation : Isère
Date d'inscription : 18/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par antonetti06 le Mer 17 Fév 2016 - 7:43

ben avec un port d'arme les gens DIRECTEMENT agressé par les terro auraient eu , une chance de sauver leur peau , de se défendre .


Les gens qui demande un ccw c'est plus pour avoir le droit légitime de se défendre ! pas pour jouer aux justiciers .

antonetti06
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4585
Age : 32
Localisation : Nissarte per tougiou
Emploi : gigolo
Loisirs : guns and harley
Date d'inscription : 05/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par hardscream le Mer 17 Fév 2016 - 7:49

Le port d'armes est délicat a aborder aussi.

Tu fais analogisme avec les couteaux tu vas voir:
Un jeune te braque avec un "shlass" comme ils disent parce qu'il veut coucher avec ta mère.
Honnetement e ne sors pas de couteau, e le dérouille a coup de tete.

Si il est gros grand balèze avec une machette par contre je ne vais meme pas chercher à aller au contact je vais me casser.


C'est exactement pareil avec les armes a feu a mon sens :
Si le débilos a une a dans la rue et que 'y suis aussi e me fais la malle fissa.
Si c'est un petit con avec une 22 je le dérouille a un point qu'il va apprendre a aimer la soupe.

Pour la vision de la fenetre sur celui qui a abattu le policier par contre, admettons que je sois en train de nettoyer mon arme comme par hasard a ce moment et que mon arme tire quelque chose de très gros 300wag ou plus (577trex, 700nitro, etc etc), pet etre qu'a la rigueur je lui en enverrais une parce que je suis sur que en mettant dedans il va pas se relever.

hardscream
first lieutenant
first lieutenant

Nombre de messages : 478
Age : 25
Localisation : En terre libre !
Emploi : bricoleur du dimanche
Date d'inscription : 08/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par HugoQ le Mer 17 Fév 2016 - 8:35

hardscream a écrit:Le port d'armes est délicat a aborder aussi.

Tu fais analogisme avec les couteaux tu vas voir:
Un jeune te braque avec un "shlass" comme ils disent parce qu'il veut coucher avec ta mère.
Honnetement e ne sors pas de couteau, e le dérouille a coup de tete.

Si il est gros grand balèze avec une machette par contre je ne vais meme pas chercher à aller au contact je vais me casser.


C'est exactement pareil avec les armes a feu a mon sens :
Si le débilos a une a dans la rue et que 'y suis aussi e me fais la malle fissa.
Si c'est un petit con avec une 22 je le dérouille a un point qu'il va apprendre a aimer la soupe.

Ça va Rambo ? Le mec a un couteau tu le saisis et tu le frappe, est ce que tu te rend seulement compte de l'impact psychologique de se faire menacer avec une arme blanche ? Un type sort un couteau tu donne ton portefeuille et tu la ferme, quand le directeur de KMG France te dis ca et que c'est ce qu'il ferait à ta place tu le fais et c'est tout.

Pareil tu vas taper un mec armé d'une 22 lr ? Et bien bonne chance pour la suite...

HugoQ
major-general
major-general

Nombre de messages : 1429
Age : 22
Localisation : 60
Emploi : Pilier de stand
Loisirs : Tir, rechargement et krav maga
Date d'inscription : 02/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: si on passait par hasard le jour où...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum