Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Page 13 sur 17 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16, 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par korrigan73 le Dim 29 Mai 2016 - 10:17

Shogun a écrit:
korrigan73 a écrit:
Shogun a écrit:Disons que le principe des acquis sociaux c'est bien, mais c'est aussi conditionné par une bonne santé économique.

Aujourd'hui l'état emprunte au quotidien pour conserver les acquis synonymes de paix sociale.

En clair, nous dépensons plus que ce que nous pouvons.

D'où les 2200 milliards de dettes, d'où nos enfants plombés par une dette qui se creuse tous les jours un peu plus.

Donc, les acquis sociaux, vous pouvez imaginer qu'ils vont passer à la trappe un jour où l'autre - le jour où le créancier s'énerve - et il faudra payer la facture.

Donc plus de travail, moins d'acquis, ce n'est pas souhaitable, c'est inévitable. redevil
alors on fera comme nos ancetres.
le jour ou le creancier s'enerve de trop, on lui coupe la tete.
ou on le crame en place publique.

au choix.

D'habitude je te lis sans problème mais là, le créancier, ce sont les banques.

Du coup, je manque d'imagination pour comprendre le concept.

C'est comme ceux qui sont ravis que leur propre banque fasse faillite, croyant que leur dette est effacée en même temps.

Alors que la dette est simplement "rachetée" par une autre banque, qui compte sur le débiteur - toujours ravi - comme garantie de passif, puisque les encours d'emprunt sont justement les seuls actifs intéressants.
les banques sont tenues a bout de bras par l'etat.
sans une politique monétaire ultra laxiste qui consiste a imprimer des billets pour les donner aux banques d'un coté, et la disparition de tout un tas de regles comptable les banques seraient au tapis depuis des années...
les banques sont toutes mortes en 2008, et depuis, on a plus que des zombies remplis de creances pourries avec des bilans totalement faussés...

aujourd'hui, pour t'epliquer pourquoi on ne peut pas te donner de billets au guichet, on ne te dit pas "votre banque est en faillite", non. on te dit le lundi "bug informatique", le mardi "question de securité c'est pour pas vous faire agresser", le mercredi on te donne 100€, et le jeudi qu'il faut prevenir 2 semaines a l'avance...

alors il est tres facile de gerer des gens comme ca.

le plan le plus intelligent que j'ai pu lire pour resoudre le probleme est le suivant:
separation des banques d'investissement par rapport aux banques classique.
decoupage de toutes les banques qui seraient encore de taille systemique (c'est un affreux chantage sur l'economie que de permettre a des banques d'atteindre une telle taille...)
creation d'un statut hybrique public/privé quand a la gestion des banques courantes. pour que ca ne soit ni l'etat qui fasse n'importe quoi, ni le privé...
le reseau de paiment (distributeurs de billets, machine a carte bancaire) est nationalisé (trop de risque de voir une banque couper purement et simplement le robinet et laisser crever ses clients, ca s'est deja vu, ca devient une arme politique...)


ca couterai 0€ a l'etat...
mais faut des couilles.

korrigan73
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 9281
Date d'inscription : 31/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par shaka44 le Dim 29 Mai 2016 - 10:20

danang a écrit:pour moi rien ne va changer
il reste juste 1 chance à la france ,ce n'est pas la  gauche la droite et les 2 extrêmes (Mélenchon ou lepen)
qui peuvent nous sortir de cela c'est notre armée
un état martial pendant un certain temps dépose du gouvernement dissolution assemblée nationale
et plein pouvoir aux militaires ,tribunaux militaire il nous faut des dirigeants avec des coronés...
on verra si toute la racaille va continuer à tout casser sans impunité
je sais je rêve...


Non tu fais du 2° baguette

Allez quand ya pas grève ou blocage ça merde encore, plus aucun trains gare Montparnasse panne informatique
avatar
shaka44
lieutenant-general
lieutenant-general

Nombre de messages : 1881
Age : 60
Localisation : 44
Date d'inscription : 24/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par danang le Dim 29 Mai 2016 - 10:25

shaka44 a écrit:
danang a écrit:pour moi rien ne va changer
il reste juste 1 chance à la france ,ce n'est pas la  gauche la droite et les 2 extrêmes (Mélenchon ou lepen)
qui peuvent nous sortir de cela c'est notre armée
un état martial pendant un certain temps dépose du gouvernement dissolution assemblée nationale
et plein pouvoir aux militaires ,tribunaux militaire il nous faut des dirigeants avec des coronés...
on verra si toute la racaille va continuer à tout casser sans impunité
je sais je rêve...


Non tu fais du 2° baguette

Allez quand ya pas grève ou blocage ça merde encore, plus aucun trains gare Montparnasse panne informatique  
lol!  c'est bien tu comprend mon humour
de toute façon nous n'avons même plus d'armée alors ...
avatar
danang
first lieutenant
first lieutenant

Nombre de messages : 473
Age : 53
Localisation : 6 pieds sous terre
Date d'inscription : 12/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par scalix le Dim 29 Mai 2016 - 11:19

L'armée est atteinte pour une grande majorité de droitdel'hommisme aigu comme la police.
La police est verrouillé par les gradés franc mac comme l'armée,sans compter bientôt avec une bonne moitié de CPF dans leurs rangs respectifs.
Mon cousin,mon age,ancien commando sniper carrière complète,SO du FN dans les années 80, a sa carte umpute et trouve que Sarko a fait du bon boulot.
Il suffit d'aller voir un site comme opex360 et les commentaires de militaires,l'anti-racisme(racisme anti-blanc de la part de blancs) fait des ravages.
avatar
scalix
sergeant
sergeant

Nombre de messages : 116
Age : 56
Localisation : Deux Sèvres
Emploi : Eclairagiste
Loisirs : ski, longboard skate, tir sportif
Date d'inscription : 03/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par danang le Dim 29 Mai 2016 - 11:45

de toute façon c'est mort
ma femme et moi c'est décider ont vends tout à la retraite
maison ,bécane, armes tout
et ont part au soleil mais là ou tu a aucun barbus et minaret pour la prière
genre iles du pacifique
pas de soucis ça fait 6/7 ans que  l'ont prépare cela financièrement Very Happy Very Happy
avatar
danang
first lieutenant
first lieutenant

Nombre de messages : 473
Age : 53
Localisation : 6 pieds sous terre
Date d'inscription : 12/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par shaka44 le Dim 29 Mai 2016 - 12:45

danang a écrit:de toute façon c'est mort
ma femme et moi c'est décider ont vends tout à la retraite
maison ,bécane, armes tout
et ont part au soleil mais là ou tu a aucun barbus et minaret pour la prière
genre iles du pacifique
pas de soucis ça fait 6/7 ans que  l'ont prépare cela financièrement Very Happy Very Happy

pas de barbu ni de moto italienne le paradis en fait redevil
avatar
shaka44
lieutenant-general
lieutenant-general

Nombre de messages : 1881
Age : 60
Localisation : 44
Date d'inscription : 24/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par kibok le Dim 29 Mai 2016 - 12:48

korrigan73 a écrit:
Shogun a écrit:
korrigan73 a écrit:
Shogun a écrit:Disons que le principe des acquis sociaux c'est bien, mais c'est aussi conditionné par une bonne santé économique.

Aujourd'hui l'état emprunte au quotidien pour conserver les acquis synonymes de paix sociale.

En clair, nous dépensons plus que ce que nous pouvons.

D'où les 2200 milliards de dettes, d'où nos enfants plombés par une dette qui se creuse tous les jours un peu plus.

Donc, les acquis sociaux, vous pouvez imaginer qu'ils vont passer à la trappe un jour où l'autre - le jour où le créancier s'énerve - et il faudra payer la facture.

Donc plus de travail, moins d'acquis, ce n'est pas souhaitable, c'est inévitable. redevil
alors on fera comme nos ancetres.
le jour ou le creancier s'enerve de trop, on lui coupe la tete.
ou on le crame en place publique.

au choix.

D'habitude je te lis sans problème mais là, le créancier, ce sont les banques.

Du coup, je manque d'imagination pour comprendre le concept.

C'est comme ceux qui sont ravis que leur propre banque fasse faillite, croyant que leur dette est effacée en même temps.

Alors que la dette est simplement "rachetée" par une autre banque, qui compte sur le débiteur - toujours ravi - comme garantie de passif, puisque les encours d'emprunt sont justement les seuls actifs intéressants.
les banques sont tenues a bout de bras par l'etat.
sans une politique monétaire ultra laxiste qui consiste a imprimer des billets pour les donner aux banques d'un coté, et la disparition de tout un tas de regles comptable les banques seraient au tapis depuis des années...
les banques sont toutes mortes en 2008, et depuis, on a plus que des zombies remplis de creances pourries avec des bilans totalement faussés...

aujourd'hui, pour t'epliquer pourquoi on ne peut pas te donner de billets au guichet, on ne te dit pas "votre banque est en faillite", non. on te dit le lundi "bug informatique", le mardi "question de securité c'est pour pas vous faire agresser", le mercredi on te donne 100€, et le jeudi qu'il faut prevenir 2 semaines a l'avance...

alors il est tres facile de gerer des gens comme ca.

le plan le plus intelligent que j'ai pu lire pour resoudre le probleme est le suivant:
separation des banques d'investissement par rapport aux banques classique.
decoupage de toutes les banques qui seraient encore de taille systemique (c'est un affreux chantage sur l'economie que de permettre a des banques d'atteindre une telle taille...)
creation d'un statut hybrique public/privé quand a la gestion des banques courantes. pour que ca ne soit ni l'etat qui fasse n'importe quoi, ni le privé...
le reseau de paiment (distributeurs de billets, machine a carte bancaire) est nationalisé (trop de risque de voir une banque couper purement et simplement le robinet et laisser crever ses clients, ca s'est deja vu, ca devient une arme politique...)


ca couterai 0€ a l'etat...
mais faut des couilles.

Ça c'est good !
avatar
kibok
colonel
colonel

Nombre de messages : 975
Age : 47
Localisation : alpimaritmi
Date d'inscription : 29/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par Invité le Dim 29 Mai 2016 - 12:51

Les 2/3 de notre armée est à l' Etranger ! Avec un équipement que la plupart des troupes doit s' acheter elle-même pour avoir quelque chose d' efficace ! Ah ! Elle est belle notre armée..........Le résultats de coupes budgétaires importantes prônées par Bruxelles ! Advienne qui pourra !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par niko48 le Dim 29 Mai 2016 - 13:22

rednose a écrit:Je suis cadre à la con. 2400 par mois (toutes primes comptées). Cadre = pas d heure. = larbin de merde. Bref, bien heureux d'avoir des rtt,  des congés payés.

Si les gars des raffineries touchent 3000 par mois, bah tant mieux pour eux et tant pis pour moi, j'aurai du mieux choisir ma voie. Mais bon si c'est comme les cheminots qui gagnent tous 3000 par mois dixit la tv, et que ceux que je connais sont plus entre 1600 et 2500...

Hé,  venez on se casse la gueule entre nous. Ils nous jeteront quelques pièces peut être à la fin. Ou ils nous finiront avec les crs.

Moi je veux que mon peuple, pas les français (bout de papier qui dit qu une poule qui naît dans une écurie, est un cheval), descendants de Charlemagne,  fils de Sainte Jeanne d arc, obtiennent les fruits des arbres planter par leurs aïeux. Point barre.

La diversité à toujours existé en France,  des bruns, des blonds, des roux.


Ha rednose... Le fond est bon mais la forme est mauvaise...

Comme je te l'ai dit contre là lois oui pour la grève non!!!
La loi est mauvaise pour plein de raisons ok ne serait-ce que la la pression de l'europe... Mais la grève c'est comme toujours prendre en otage la classe moyenne qui n'a rien demandé à personne mais qui se fait en**lé comme d'habitude par les gouvernements et les mouvements sociaux...
C'est sur les politiciens qu'il faut agir et faire pression mais là encore le français à la mémoire courte quand il se rend aux urnes...
avatar
niko48
first sergeant
first sergeant

Nombre de messages : 192
Age : 32
Localisation : Mon lit
Emploi : Testeur de matelas
Loisirs : Dormir
Date d'inscription : 24/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par Morag le Dim 29 Mai 2016 - 13:50

danang a écrit:de toute façon c'est mort
ma femme et moi c'est décider ont vends tout à la retraite
maison ,bécane, armes tout
et ont part au soleil mais là ou tu a aucun barbus et minaret pour la prière
genre iles du pacifique
pas de soucis ça fait 6/7 ans que  l'ont prépare cela financièrement Very Happy Very Happy

Et les enfants ? ??
avatar
Morag
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 15112
Age : 97
Localisation :
Date d'inscription : 09/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par Raisehell le Dim 29 Mai 2016 - 14:37

danang a écrit:ma femme et moi c'est décider ont vends tout à la retraite
maison ,bécane, armes tout
et ont part au soleil
Tu es loin d'être le seul dans ce cas. J'en vois beaucoup qui visent l'étranger, souvent l'europe de l'est. à la retraite, ils vendront maison et biens pour rembourser les crédits et partiront habiter là-bas. Le coût de la vie y est inférieur, le prix du mètre carré est bien moins cher... Sur le papier, le choix est très compréhensible. Après, dans les faits, je sais pas encore ce que ça donne.
avatar
Raisehell
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4086
Age : 27
Localisation : Bouches-du-Rhône
Date d'inscription : 29/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par danang le Dim 29 Mai 2016 - 15:08

pour répondre en gros
les enfants mère nature nous a pas fait ce cadeau
les motos tant pis je ferai du surf
pour les crédits maison payer depuis 11 ans et c'est tout
et quand tu vieillit ta plus besoin du superflue  juste la santé et ta moitié avec toi
(30 ans ensembles  au mois d'octobre )
cela fera notre bonheur Very Happy Very Happy Very Happy
avatar
danang
first lieutenant
first lieutenant

Nombre de messages : 473
Age : 53
Localisation : 6 pieds sous terre
Date d'inscription : 12/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par Morag le Dim 29 Mai 2016 - 15:36

Oui mais si tu liquides tout alors tu ne transmettras pas ton patrimoine à tes enfants, c'était le sens de ma remarque
avatar
Morag
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 15112
Age : 97
Localisation :
Date d'inscription : 09/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par danang le Dim 29 Mai 2016 - 15:43

Morag a écrit:Oui mais si tu liquides tout alors tu ne transmettras pas ton patrimoine à tes enfants, c'était le sens de ma remarque
pas de soucis j'en ai entendus de toutes les couleurs avec cela
du genre tu y arrive pas ,ont va le faire pour toi ect...ect...
mais je suis un calme donc no problèmes Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
avatar
danang
first lieutenant
first lieutenant

Nombre de messages : 473
Age : 53
Localisation : 6 pieds sous terre
Date d'inscription : 12/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par fabron le Dim 29 Mai 2016 - 19:08

La Turquie n'envoie en Europe que les migrants malades et sans éducation !!

Les migrants sont forcément un coût avant de devenir un « bénéfice » potentiel. Bon, mais ça c’est la théorie rassurante que l’on vend à Madame Michu et aux ménagères européennes de moins de 50 ans.

La réalité c’est que la Turquie trie consciencieusement les migrants pour envoyer en Europe uniquement…
Les malades et les sans éducation !

Ho, ne hurlez pas à mon fascisme ou à mon racisme ou encore à ma xénophobie, vous tomberiez bien mal avec moi. Pour tout vous dire, je fais partie de ceux qui pensent que la valeur d’un homme n’est jamais liée à la couleur de sa peau mais à ses principes moraux, à son éducation et à son courage.

Je pense aussi qu’il est impératif et indispensable d’être fort d’un côté et sage de l’autre. Tout ne se vaut pas. Tout n’est pas acceptable, tout n’est pas négociable. Il y a des limites que nous ne devons pas avoir peur d’évoquer car il y va de l’intérêt supérieur de notre nation, de sa stabilité sociale et, bien sûr, également économique.

Dire la vérité est une face de l’expression du courage, et il est important de dire cette vérité.

Et qui dit la vérité ? Un grand quotidien anglais, The Telegraph, que personne de censé ou de sérieux ne peux traiter ou qualifier de fasciste, les Anglais étant par ailleurs particulièrement ouverts et tolérants aux autres cultures. Mais ils savent aussi être d’un grand pragmatisme quand nous sommes pétris d’idéologie mortifère et confinant à la plus grande des stupidités.

Vous pourrez apprendre dans cet article qu’aucun grand média bien-pensant n’osera jamais ni traduire ni encore moins évoquer que :

« Ankara procède à un tri sélectif des migrants quand il s’agit de les envoyer en Europe dans le cadre de l’accord conclu par la Turquie et l’Union européenne. »

Ou encore que :

« La Turquie a besoin de migrants diplômés et en bonne santé. Pour cette raison, en application de l’accord sur les migrants, le pays envoie en Europe des réfugiés malades et avec un niveau d’éducation extrêmement bas », révèle le journal britannique The Telegraph.

« Des représentants officiels de l’Union européenne accusent ainsi Ankara de procéder à une sélection et d’empêcher les migrants diplômés de partir, précisant également que ces derniers pourraient mieux s’intégrer dans la société européenne. »

Et enfin, histoire d’achever ceux qui penseraient encore que les migrants seront une « chance économique pour l’Europe », méditez sur cette dernière phrase :

« Ankara raye de la liste des demandeurs d’asile des médecins syriens, des ingénieurs, des scientifiques et d’autres personnes hautement qualifiées, les empêchant ainsi de partir, lit-on dans le journal britannique. »

L’Europe récupère donc après les bons-offices ne nos « amis » turcs, les analphabètes et les malades.
Pour l’Europe, un coût de plus en plus important !

Pour les analphabètes, cela va être compliqué de les intégrer dans le siècle de l’économie de la « connaissance » et dans un marché du travail qui réclame des compétences de plus en plus pointues. Qu’en ferons-nous ? Rien. Quel avenir leur proposerons-nous ? Aucun. Comment cela se passera-t-il à terme ? Mal évidemment puisque sans perspectives positives, il n’y a pas d’intégration apaisée.

Pour les malades, il faudra évidemment les soigner, humainement il n’y a pas d’autre possibilité si ce n’est d’exiger une juste répartition de ces coûts et la Turquie doit aussi faire sa part.

Imaginer qu’un pays puisse procéder de la façon dont le fait la Turquie constitue tout simplement, et cela doit-être dit, un acte de guerre et une attaque directe contre les intérêts supérieurs de nos nations européennes.

Les pauvres migrants, qu’ils soient migrants de guerre ou migrants économiques, n’y sont pour rien. Ils poursuivent leur propre logique de migrants tandis que certains États se servent de toute une gamme de couillons utiles à des fins politiques et de déstabilisation.

Les migrants, comme les grandes parties des extrême-gauchistes, sont en réalité les idiots utiles des mondialistes et du totalitarisme marchand, participant malgré eux à l’éclatement des nations et à la création d’un immense maelström globaliste tellement divisé qu’aucun contre-pouvoir ne pourra plus jamais émerger afin de contrer le pouvoir exorbitant que s’arrogent les grandes multinationales.

En attendant, mes chers amis, préparez-vous, il est déjà trop tard !

Article écrit par Charles Sannat pour Insolentiae
avatar
fabron
lieutenant-general
lieutenant-general

Nombre de messages : 1715
Age : 48
Localisation : PACA
Emploi : FICTIF
Loisirs : tir , sport, voyage
Date d'inscription : 29/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par biggun34 le Dim 29 Mai 2016 - 20:17

fabron a écrit:La Turquie n'envoie en Europe que les migrants malades et sans éducation !!

Les migrants sont forcément un coût avant de devenir un « bénéfice » potentiel. Bon, mais ça c’est la théorie rassurante que l’on vend à Madame Michu et aux ménagères européennes de moins de 50 ans.

La réalité c’est que la Turquie trie consciencieusement les migrants pour envoyer en Europe uniquement…
Les malades et les sans éducation !

Ho, ne hurlez pas à mon fascisme ou à mon racisme ou encore à ma xénophobie, vous tomberiez bien mal avec moi. Pour tout vous dire, je fais partie de ceux qui pensent que la valeur d’un homme n’est jamais liée à la couleur de sa peau mais à ses principes moraux, à son éducation et à son courage.

Je pense aussi qu’il est impératif et indispensable d’être fort d’un côté et sage de l’autre. Tout ne se vaut pas. Tout n’est pas acceptable, tout n’est pas négociable. Il y a des limites que nous ne devons pas avoir peur d’évoquer car il y va de l’intérêt supérieur de notre nation, de sa stabilité sociale et, bien sûr, également économique.

Dire la vérité est une face de l’expression du courage, et il est important de dire cette vérité.

Et qui dit la vérité ? Un grand quotidien anglais, The Telegraph, que personne de censé ou de sérieux ne peux traiter ou qualifier de fasciste, les Anglais étant par ailleurs particulièrement ouverts et tolérants aux autres cultures. Mais ils savent aussi être d’un grand pragmatisme quand nous sommes pétris d’idéologie mortifère et confinant à la plus grande des stupidités.

Vous pourrez apprendre dans cet article qu’aucun grand média bien-pensant n’osera jamais ni traduire ni encore moins évoquer que :

« Ankara procède à un tri sélectif des migrants quand il s’agit de les envoyer en Europe dans le cadre de l’accord conclu par la Turquie et l’Union européenne. »

Ou encore que :

« La Turquie a besoin de migrants diplômés et en bonne santé. Pour cette raison, en application de l’accord sur les migrants, le pays envoie en Europe des réfugiés malades et avec un niveau d’éducation extrêmement bas », révèle le journal britannique The Telegraph.

« Des représentants officiels de l’Union européenne accusent ainsi Ankara de procéder à une sélection et d’empêcher les migrants diplômés de partir, précisant également que ces derniers pourraient mieux s’intégrer dans la société européenne. »

Et enfin, histoire d’achever ceux qui penseraient encore que les migrants seront une « chance économique pour l’Europe », méditez sur cette dernière phrase :

« Ankara raye de la liste des demandeurs d’asile des médecins syriens, des ingénieurs, des scientifiques et d’autres personnes hautement qualifiées, les empêchant ainsi de partir, lit-on dans le journal britannique. »

L’Europe récupère donc après les bons-offices ne nos « amis » turcs, les analphabètes et les malades.
Pour l’Europe, un coût de plus en plus important !

Pour les analphabètes, cela va être compliqué de les intégrer dans le siècle de l’économie de la « connaissance » et dans un marché du travail qui réclame des compétences de plus en plus pointues. Qu’en ferons-nous ? Rien. Quel avenir leur proposerons-nous ? Aucun. Comment cela se passera-t-il à terme ? Mal évidemment puisque sans perspectives positives, il n’y a pas d’intégration apaisée.

Pour les malades, il faudra évidemment les soigner, humainement il n’y a pas d’autre possibilité si ce n’est d’exiger une juste répartition de ces coûts et la Turquie doit aussi faire sa part.

Imaginer qu’un pays puisse procéder de la façon dont le fait la Turquie constitue tout simplement, et cela doit-être dit, un acte de guerre et une attaque directe contre les intérêts supérieurs de nos nations européennes.

Les pauvres migrants, qu’ils soient migrants de guerre ou migrants économiques, n’y sont pour rien. Ils poursuivent leur propre logique de migrants tandis que certains États se servent de toute une gamme de couillons utiles à des fins politiques et de déstabilisation.

Les migrants, comme les grandes parties des extrême-gauchistes, sont en réalité les idiots utiles des mondialistes et du totalitarisme marchand, participant malgré eux à l’éclatement des nations et à la création d’un immense maelström globaliste tellement divisé qu’aucun contre-pouvoir ne pourra plus jamais émerger afin de contrer le pouvoir exorbitant que s’arrogent les grandes multinationales.

En attendant, mes chers amis, préparez-vous, il est déjà trop tard !

Article écrit par Charles Sannat pour Insolentiae
tout est dit !

biggun34
major
major

Nombre de messages : 614
Age : 56
Localisation : herault
Date d'inscription : 02/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par Invité le Dim 29 Mai 2016 - 21:05

Le nombre de belles baraques à vendre dans mon bled est tout bonnement affolant ! Des gens qui se barrent à l' étranger pour la plupart ! C' est dire ........

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par GVB le Dim 29 Mai 2016 - 21:10

Le grand remplacement est en marche...

GVB
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Nombre de messages : 745
Age : 47
Localisation : bdr
Date d'inscription : 17/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par Chris-mt le Dim 29 Mai 2016 - 21:13

danang a écrit:de toute façon c'est mort
ma femme et moi c'est décider ont vends tout à la retraite
maison ,bécane, armes tout
et ont part au soleil mais là ou tu a aucun barbus et minaret pour la prière
genre iles du pacifique
pas de soucis ça fait 6/7 ans que  l'ont prépare cela financièrement Very Happy Very Happy

Le seul continent ou l' EI n'a pas de base implanté est l'antarctique. Quand à l'Indonésie qui fait tant rêver pour son climat est majoritairement musulmane. Même si tu trouves l'ile de tes rêves, les barbus y viendont un jour

Chris-mt
major-general
major-general

Nombre de messages : 1492
Age : 48
Localisation :
Date d'inscription : 14/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par Chris-mt le Dim 29 Mai 2016 - 21:25

fabron a écrit:

...

Imaginer qu’un pays puisse procéder de la façon dont le fait la Turquie constitue tout simplement, et cela doit-être dit, un acte de guerre et une attaque directe contre les intérêts supérieurs de nos nations européennes.

...


Je suis d'accord avec toi sur tout sauf sur ce passage. La Turquie défend ses intérêts et ses dirigeants ont raison de le faire. Les nôtres devraient simplement faire pareil.

Si on déclare la guerre à la Turquie pour ça, il faut d'abord la déclarer 100 fois aux Etats-Unis :
- qui ont mis une merde noire dans une région déjà très tendue et se lavent les mains des conséquences
- qui utilisent leurs réseaux d'écoute soit disant anti-terroriste pour espionner nos entreprises et leur piquer des brevets et des contrats
- qui se font un malin plaisir d'infliger des amendes colossales de plusieurs milliards aux entreprises européenne ( BNP, Société Générale, UBS, HSBC, WV, Sanofi ... )

Chris-mt
major-general
major-general

Nombre de messages : 1492
Age : 48
Localisation :
Date d'inscription : 14/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par malinois le Dim 29 Mai 2016 - 22:17

danang a écrit:de toute façon c'est mort
ma femme et moi c'est décider ont vends tout à la retraite
maison ,bécane, armes tout
et ont part au soleil mais là ou tu a aucun barbus et minaret pour la prière
genre iles du pacifique
pas de soucis ça fait 6/7 ans que  l'ont prépare cela financièrement Very Happy Very Happy

La fausse bonne idée, quand tu vieillis les problèmes de santé arrivent, et là problème ! Mon beau père en espagne en a fait les frais, obligé de rentrer en france, on la gardé pendant 3 mois, donc tu as intérêt à connaitre des gens gentil qui t'accepteront pendant des mois en cas de problème.

malinois
major-general
major-general

Nombre de messages : 1482
Age : 40
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 10/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par Shogun le Dim 29 Mai 2016 - 22:51

korrigan73 a écrit:
les banques sont tenues a bout de bras par l'etat.
sans une politique monétaire ultra laxiste qui consiste a imprimer des billets pour les donner aux banques d'un coté, et la disparition de tout un tas de regles comptable les banques seraient au tapis depuis des années...
les banques sont toutes mortes en 2008, et depuis, on a plus que des zombies remplis de creances pourries avec des bilans totalement faussés...

aujourd'hui, pour t'epliquer pourquoi on ne peut pas te donner de billets au guichet, on ne te dit pas "votre banque est en faillite", non. on te dit le lundi "bug informatique", le mardi "question de securité c'est pour pas vous faire agresser", le mercredi on te donne 100€, et le jeudi qu'il faut prevenir 2 semaines a l'avance...

alors il est tres facile de gerer des gens comme ca.

le plan le plus intelligent que j'ai pu lire pour resoudre le probleme est le suivant:
separation des banques d'investissement par rapport aux banques classique.
decoupage de toutes les banques qui seraient encore de taille systemique (c'est un affreux chantage sur l'economie que de permettre a des banques d'atteindre une telle taille...)
creation d'un statut hybrique public/privé quand a la gestion des banques courantes. pour que ca ne soit ni l'etat qui fasse n'importe quoi, ni le privé...
le reseau de paiment (distributeurs de billets, machine a carte bancaire) est nationalisé (trop de risque de voir une banque couper purement et simplement le robinet et laisser crever ses clients, ca s'est deja vu, ca devient une arme politique...)


ca couterai 0€ a l'etat...
mais faut des couilles.

Je suis pour avoir les couilles de calmer les banques.

Mais le niveau national ne suffit plus, et ce depuis, disons, la naissance du marché commun, voire avant?
avatar
Shogun
brigadier-general
brigadier-general

Nombre de messages : 1094
Age : 47
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 11/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par fabron le Lun 30 Mai 2016 - 8:24

SOURCE http://www.economiematin.fr/news-les-signes-incontestables-de-la-faillite-en-cours-de-la-france?ref=yfp


Il y a la réalité fantasmée, celle que l'on aimerait avoir, le doux rêve, et puis il y a la triste réalité des faits que l'immense majorité ne veut pas voir.


Il y a deux notions de psychologie humaine à avoir en tête lorsque l'on aborde ce type de sujet. La première c'est celle « d'aveuglement volontaire » ou le sujet rejette volontairement tous les faits qui le dérangent dans son confort quotidien. Penser que la France va faire faillite est tellement effrayant que l'on préfère ne pas voir, on fait « l'autruche » comme le dit si bien le langage populaire, la tête dans le sable et le derrière prêt à recevoir un bon coup de pied... Mais au moins, on ne le voit pas venir avec angoisse.
La deuxième notion dont je parlais dans l'article d'hier est le biais dit de « conformité », où l'on veut tous se ressembler pour se sentir accepté par le « groupe ». La pensée exprimée sera donc toujours la pensée consensuelle du groupe ou la pensée que l'on pense que le groupe peut entendre. C'est ce biais qui explique le « consensus » ou la « pensée unique » ou les propos lénifiants dont nous sommes abreuvés.

Lorsque vous prenez en compte ces deux éléments, vous obtenez une écrasante majorité de gens qui « font » le consensus et qui, pour ne pas voir la réalité froide et monstrueuse, vont s'aveugler volontairement et développer une pensée unique stérilisante et la défendre bec et ongle. Celui qui dit la réalité des faits devient l'ennemi du groupe que le groupe va chercher à abattre. Le message est inaudible.

C'est ce que nous vivons avec nos proches, notre familles, nos amis, nos collègues de travail.
Les signaux faibles d'une faillite déjà en cours sont désormais parfaitement visibles


Il y a quelques années, on me demandait souvent quels seraient les signes avant-coureurs de l'effondrement et de la faillite de notre pays. J'ai toujours répondu que je ne savais pas mais qu'on les reconnaîtrait d'une façon évidente. Avec une certitude absolue. Un peu comme la fille qui va devenir votre épouse. Le choix est une évidence tellement l'amour est grand et tout aussi évident... Bon, la suite va être nettement moins romantique.

Ces signaux faibles, ces indices précurseurs d'une faillite déjà entamée et inéluctable, sont désormais là, sous nos yeux. Ils s'étalent à longueur de grands titres de presse mais, entre le biais de conformité et d'aveuglement volontaire sans oublier l'immédiateté de l'information jamais analysée où un titre chasse tout aussi vite l'autre en mélangeant aussi bien l'économique que le people, dans un monde où tout se vaut, où il n'y a plus de hiérarchie de degré d'importance, évidemment l'immense majorité passe complètement à côté et ne le voit même pas. La majorité veut continuer son doux rêve le plus longtemps possible. On ne peut pas leur en vouloir, mais leur réveil sera très douloureux. Je constate néanmoins que si nous ne devons pas leur en vouloir, l'inverse n'est pas vrai et, bien souvent, ils nous en veulent beaucoup de vouloir mettre fin à leurs illusions, comme ces enfants gâtés qui voudraient encore croire au Père Noël et ne veulent surtout pas grandir.

Je vous livre donc ici quelques exemples, tous parfaitement vrais et qui se déroulent là, maintenant, tout de suite sous vos yeux ébahis... Il suffit juste de les mettre bout à bout, de les prendre ensemble et pas séparément entre deux histoires de Nabilla ou de terrorisme islamique et vous verrez qu'ils pointent tous exactement dans la même direction : celle de caisses totalement vides pour l'État, de caisses tellement vides, qu'en réalité la question n'est même plus de savoir si l'État va ou pas faire faillite mais quand l'État sera obligé de le reconnaître et quelles seront les modalités de renégociation de notre dette. Ce n'est pas pour dans 20 ans. Ce n'est pas pour aujourd'hui non plus mais vraisemblablement pour 2015 et plus probablement que nous ne pourrons sans doute pas passer le budget 2016.
Joëlle, instit sans salaire, dépannée avec des bons alimentaires


« Les enseignants stagiaires de l'école supérieure de professorat et de l'éducation de Livry-Gargan ont manifesté ce mardi.
La grogne s'intensifie en Seine-Saint-Denis. Ce mardi plus de 300 jeunes professeurs des écoles stagiaires manifestaient à Livry-Gargan. Ils devraient être plus nombreux encore à se rassembler mercredi devant la direction académique de Bobigny. Ce qu'ils réclament ? Une révision de leur formation, mal adaptée, mais aussi le versement des salaires de certains de leurs collègues qui n'ont toujours pas été payé depuis la rentrée... »
Officiellement, c'est toujours la faute « aux problèmes informatiques » ou aux retards administratifs, la réalité c'est que tout le monde se fout de tout et qu'il n'y a plus d'argent dans les caisses. Alors on refile des tickets resto aux instits... Pathétique état de la France.



Source Le Parisien ici
L'armée va revendre son matériel à une entreprise privée pour le louer...


Comme nous n'avons plus un radis, nos armées vont tout simplement revendre leur matériel à des sociétés privées (Macron est très pour et Michel Sapin très contre et Hollande a donné raison à Macron). L'armée va donc percevoir quelques milliards de ces ventes tout de suite, ce qui va boucher un trou de plus de 2 milliards d'euros dans le budget de la défense, puis les armées vont payer un « loyer » une location pour leur matériel... Résultat : l'année prochaine, il faudra trouver autre chose pour boucler le budget... Plus d'argent et pathétique état de la France.



Source Les Échos ici
Baisse de 30 % des retraites complémentaires des fonctionnaires


« Selon l'information diffusée par FranceInfo, une mauvaise surprise pour 110 000 fonctionnaires en retraite. Leur complément de retraite sera amputé d'un tiers dès l'an prochain. Une décision de l'UMR, l'Union mutualiste retraite qui doit être entérinée mardi après-midi au cours d'une assemblée générale de cette mutuelle qui propose une épargne retraite facultative aux fonctionnaires essentiellement. » 30 % mes chers amis, ce n'est pas rien... Au cas où vous auriez un doute, il n'y a juste plus de pognon. Fini. Terminé et c'est maintenant.



Source ici
Agirc... les caisses de retraites des cadres, en faillite !


« L'information n'est pas nouvelle : nous vous en parlions déjà le 11 octobre... 2012 dans notre Ecodigest titré « Retraites complémentaires, fin de partie en 2017?. Ce jour là, les partenaires sociaux – syndicats et patronat – devaient se réunir pour changer ce qui pouvait l'être. Seulement voilà, quasiment rien n'a été fait, à part un gel de la revalorisation des pensions, et en décembre 2014 nous pouvons encore écrire ici que l'AGIRC risque la banqueroute en 2017-2018. Exactement comme en 2012, mais deux ans plus tard. »
Il n'y a plus d'argent et la faillite c'est maintenant.

Source Économie Matin ici
Police et gendarmerie... chronique d'une catastrophe annoncée !


Alors que « plusieurs milliers de policiers ont défilé aujourd'hui à Paris pour dénoncer leurs conditions de travail et « le mal-être » dans la police, une initiative rare pour ce corps de métier », cet autre article du Figaro nous apprend que les véhicules d'inervention de nos forces de l'ordres sont à bout de souffle et qu'il n'y a tout simplement plus d'argent pour en acheter... à côté de ça on soutien à bout de bras Renault et ses véhicules électriques qui n'ont aucune utilité en les subventionnant à hauteur de 10 000 euros pièces.... Pathétique état de la France.



Source Le Figaro ici


Il ne s'agit là que de quelques exemples, volontairement je n'ai pas abordé le corollaire de cet absence d'argent, à savoir l'augmentation de toutes les taxes et impôts. L'État ira, pour survivre, jusqu'au bout de sa logique mortifère. Incapable de nous réformer depuis 50 ans, vivant sur l'héritage des Trente Glorieuses qui ne sont plus qu'un vague souvenir, soumis à la pression de l'arrivée de centaines de milliers de nouveaux retraités chaque année à qui l'on demande environ 12 mois avant d'être en mesure de leur verser leur première pension, croulant sous le poids de décennies de dettes accumulées, étouffant sous une fiscalité qui sera de plus en plus prégnante jusqu'à tuer toute activité économique, ayant perdu notre souveraineté monétaire et budgétaire, notre pays est tout simplement factuellement financièrement condamné à la faillite et elle a, sous vos yeux, déjà commencé.

Il n'y a aucune raison d'espérer. C'est terminé. System failure... Global reset... Insert gold coins to restart... Error 404... Fatal error...

Pour le comprendre en musique, relisez cet article en écoutant le clip Skyfall (effet fin du monde garanti!!) « This the end » c'est ici !

Il est déjà trop tard, préparez-vous.
avatar
fabron
lieutenant-general
lieutenant-general

Nombre de messages : 1715
Age : 48
Localisation : PACA
Emploi : FICTIF
Loisirs : tir , sport, voyage
Date d'inscription : 29/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par biggun34 le Lun 30 Mai 2016 - 9:13

triste réalité ! pleure

biggun34
major
major

Nombre de messages : 614
Age : 56
Localisation : herault
Date d'inscription : 02/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par llbenll le Lun 30 Mai 2016 - 9:40

@Fabron

Le commentaire le plus sensé sur un fil de 13 pages. Bravo.

La fin est un mélange d'un peu de sociétal et de beaucoup d'économique. La "révolution" des gogochistes c'est un épiphénomène.

Je remet ce lien car de là viendra une des fins possible ... mais pour recommencer autre chose de toute façon:
http://lesakerfrancophone.fr/comment-leconomie-mondiale-va-sortir-du-grand-reset

llbenll
private first class
private first class

Nombre de messages : 41
Age : 38
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 19/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par danang le Lun 30 Mai 2016 - 11:21

malinois a écrit:
danang a écrit:de toute façon c'est mort
ma femme et moi c'est décider ont vends tout à la retraite
maison ,bécane, armes tout
et ont part au soleil mais là ou tu a aucun barbus et minaret pour la prière
genre iles du pacifique
pas de soucis ça fait 6/7 ans que  l'ont prépare cela financièrement Very Happy Very Happy

La fausse bonne idée, quand tu vieillis les problèmes de santé arrivent, et là problème ! Mon beau père en espagne en a fait les frais, obligé de rentrer en france, on la gardé pendant 3 mois, donc tu as intérêt à connaitre des gens gentil qui t'accepteront pendant des mois en cas de problème.
tu a raison pour ce points mais c'est aussi possible de se faire soigner sur place
le choix sera fait en fonction de la situation général ,je rappel que c'est un projet qui devrais se réaliser dans 7 ou 8 ans si c'est tenable en france.
en france les gens non pas la culture des assurances privé ,moi je vis avec depuis des années donc c'est inclus dans notre projet
si tout va bien ! Very Happy Very Happy
avatar
danang
first lieutenant
first lieutenant

Nombre de messages : 473
Age : 53
Localisation : 6 pieds sous terre
Date d'inscription : 12/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par Invité le Lun 30 Mai 2016 - 16:43

" C' est au pied du mur qu' on voit le mieux l' mur ! " Proverbe chinois d' après Bigard ! clown

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par rednose le Lun 30 Mai 2016 - 22:27

Jamais la france ne sera en faillite. Si faillite il y a, ce sera mondial. La France pèse lourd. C'est pas la Grèce le Portugal ou l Espagne.

Et si faillite il y a, ce sera la guerre entre nation, histoire de renflouer les caisses et faire baisser le chômage, par des morts^^

Bref, y a pleins d argent en France. Des milliers de milliards.
avatar
rednose
lieutenant-general
lieutenant-general

Nombre de messages : 1639
Age : 37
Localisation : region parisienne occupee
Emploi : Employé à brasser du vent
Date d'inscription : 20/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par antonetti06 le Lun 30 Mai 2016 - 22:37

rednose a écrit:Jamais la france ne sera en faillite. Si faillite il y a,  ce sera mondial. La France pèse lourd. C'est pas la Grèce le Portugal ou l Espagne.

Et si faillite il y a, ce sera la guerre entre nation, histoire de renflouer les caisses et faire baisser le chômage,  par des morts^^

Bref, y a pleins d argent en France. Des milliers de milliards.

+1
avatar
antonetti06
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 5130
Age : 33
Localisation : Nissarte per tougiou
Emploi : gigolo
Loisirs : guns and harley
Date d'inscription : 05/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par loulou03 le Lun 30 Mai 2016 - 22:52

rednose a écrit:Jamais la france ne sera en faillite. Si faillite il y a,  ce sera mondial. La France pèse lourd. C'est pas la Grèce le Portugal ou l Espagne.

Et si faillite il y a, ce sera la guerre entre nation, histoire de renflouer les caisses et faire baisser le chômage,  par des morts^^

Bref, y a pleins d argent en France. Des milliers de milliards.

La France vit sur la dette, ton commentaire n'a aucun sens. Si je te donne du papier avec marqué 500 euros dessus, mais qu'en retour tu me donnes des heures de ta vie ... Tu as juste été mon esclave contre un bout de papier sans valeur. La France est en faillite, le peuple ne pourra jamais rembourser les intérêts de la dette ( Car oui, les intérêt c'est pas juste du papier, c'est les efforts que tu as fournis au boulot, la TVA dés que tu achètes une baguette, les impôts qui augmentent etc ... ). Donc non, la France est pauvre, elle a certes, une main d'oeuvre qui accepte de devenir des esclaves, mais la richesse du pays ne fait que l'offrir aux banques, pas au pays.

Pour faire très simple :

- Le FMI permet à la France de survivre tout en la soumettant grâce aux intérêts
- Le peuple Français enrichie le créancier ... Avec de l'argent réel cette fois

Tu penses que l'argent que l'on donne aux migrants, aux associations d'aides, aux logements de ces migrants, ça vient de ta poche ? Non, par contre les intérêts de l'emprunt, eux, tu vas les payer jusqu'au dernier centime si il le faut, et surtout si ils le peuvent.

Il y a bien sur d'autres protagonistes mais si il fallait faire un schéma simple, il est là. Je pense que tu connais le fonctionnement d'une banque de toute manière, enfin je l'espère étant donné que tu te permets d'affirmer des choses que tu ne pourrais pas prouver, ni aujourd'hui, ni demain, ni dans dix ans.

En gros, la France ne tiendra plus longtemps comme ça, pour la simple et bonne raison que le capitalisme a OBLIGATOIRELMENT des effets négatifs sur le social. C'est inhérent et penser le contraire serait totalement farfelue.

Donc pour revenir à un équilibre plus supportable, il ne faut pas forcément supprimer le capitalisme, mais limiter ses champs d'action. Puis au passage nationalisé toutes les banques, on oublie le privé et tout le monde part sur le même pied d'égalité qu'il ait 50 euros à déposer ou 50 000.

EDIT : Ca me fait penser à ceux qui achètent de l'or, au cas ou, mais qui ne l'achètent pas en physique, sur papier ... Laughing Laughing Laughing

loulou03
sergeant
sergeant

Nombre de messages : 144
Age : 32
Localisation : Allier
Date d'inscription : 21/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par Shogun le Lun 30 Mai 2016 - 22:59

rednose a écrit:Jamais la france ne sera en faillite. Si faillite il y a,  ce sera mondial. La France pèse lourd. C'est pas la Grèce le Portugal ou l Espagne.

Et si faillite il y a, ce sera la guerre entre nation, histoire de renflouer les caisses et faire baisser le chômage,  par des morts^^

Bref, y a pleins d argent en France. Des milliers de milliards.

Des milliers de milliards?

Dans ta poche?

Si c'est le cas, tu as raison, sinon, attention à ne pas être aussi optimiste. redevil
avatar
Shogun
brigadier-general
brigadier-general

Nombre de messages : 1094
Age : 47
Localisation : sous le soleil exactement
Date d'inscription : 11/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous pensez qu'on arrive au point de rupture ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 17 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16, 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum