le 12 de survie

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le meilleur 12 de survie selon vous

52% 52% 
[ 74 ]
8% 8% 
[ 11 ]
29% 29% 
[ 41 ]
8% 8% 
[ 11 ]
1% 1% 
[ 2 ]
1% 1% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 141

Re: le 12 de survie

Message par Jojo308 le Mar 31 Mai 2016 - 22:00

gregouil a écrit:un slug a 100m ca cogne bien encore non ?

à 100 mètre avec mon coach gun et de la Brennek je casse de la brique, et je suis bien groupé dans la C50. Alors quand on dit "Ouai à 30 mètre la slug ça vaut plus rien" je rigole

Jojo308
lieutenant-general
lieutenant-general

Nombre de messages : 1990
Date d'inscription : 14/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Jojo308 le Mar 31 Mai 2016 - 22:03

Et au passage, j'en vois certains parler de "courte distance" avec un calibre 12.

Avec un canon lisse choké de 51cm minimum et de la cartouche à jupe plomb de 4 par exemple, tout tient dans la C50 à 30 mètres, avec chokes c'est encore plus précis.

Comme je le dis plus haut, certaines slugs de haute qualité font des ravages à 100 mètres.
avatar
Jojo308
lieutenant-general
lieutenant-general

Nombre de messages : 1990
Age : 28
Localisation : Loire Atlantique
Emploi : ADS
Date d'inscription : 14/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Raisehell le Mar 31 Mai 2016 - 22:06

Une slug à 100M délivre encore pas mal de puissance. Par contre pour la précision, on repassera.
avatar
Raisehell
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 3997
Age : 27
Localisation : Bouches-du-Rhône
Date d'inscription : 29/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par mapomme le Mar 31 Mai 2016 - 22:09

Bonsoir

Pas de B, en location, pour moi donc exit le FAP lisse.
Et un FAP rayé perd énormément de sa polyvalence donc de son utilité.

Au final c'est un MP 153 avec un tube decoratif et une crosse ATI pliable.
A noter que la charnière/articulation de cette crosse me gene un peu vers le pouce

Mais au final j'ai une arme fiable performante polyvalente discrete et qui a une puissance de feu respectable. 7 ou 8 cartouches de 00 en 9 grains ce devrait etre suffisant.
Et avec un recul modéré facilement utilisable par Mme si necessaire.
Pas besoin de pomper suffit d'aligner et appuyer sur la detente.

Prix de base 220 € d'occase

A+

mapomme
second lieutnant
second lieutnant

Nombre de messages : 394
Age : 38
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 20/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Morgan84 le Mar 31 Mai 2016 - 22:25

[quote="gregouil"]un slug a 100m ca cogne bien encore non ?[/quote]

Brenneke KO 1000 Joules à 100m et ce n'est qu'une munition de "sport"
avatar
Morgan84
brigadier-general
brigadier-general

Nombre de messages : 1150
Age : 26
Localisation : Drôme (26)
Emploi : Cuisinier
Date d'inscription : 25/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par biker13 le Mar 31 Mai 2016 - 22:30

pour moi un juxtaposé pour la robustesse et l'absence de cause de panne, sinon le
Daewoo USAS-12


ou le AA 12
avatar
biker13
corporal
corporal

Nombre de messages : 92
Age : 53
Localisation : Lançon de Provence
Loisirs : Tir, motos
Date d'inscription : 15/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Roolio64 le Mer 1 Juin 2016 - 6:34

Raisehell a écrit:Une slug à 100M délivre encore pas mal de puissance. Par contre pour la précision, on repassera.

Je sais pas qu'es ce que tu tires, avec quoi et comment, mais à part une contrevisée de 20 cm, tout reste dans un rayon de 15cm à 100m Wink
avatar
Roolio64
lieutenant-general
lieutenant-general

Nombre de messages : 1604
Age : 34
Localisation : Hautes Alpes
Date d'inscription : 24/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Raisehell le Mer 1 Juin 2016 - 9:26

15cm à 50m, oui. C'est un peu inférieur au noir de la C50. Par contre la même chose à 100m me semble un peu optimiste.
avatar
Raisehell
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 3997
Age : 27
Localisation : Bouches-du-Rhône
Date d'inscription : 29/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par harrissa le Mer 1 Juin 2016 - 10:00

15cm ça fait une grande main c'est vrai qu c'est petit

aprs le tout c'est de taper un truc de la taille d'un petit sanglier a 100m et là ok
avatar
harrissa
brigadier-general
brigadier-general

Nombre de messages : 1126
Age : 27
Localisation : dans le kebab
Date d'inscription : 12/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par I love French fries le Mer 1 Juin 2016 - 10:04

Je vois mal comment tu vas trouver un AA-12 en France
avatar
I love French fries
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 10165
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par fabron le Mer 1 Juin 2016 - 10:13

ah ben bravo l'armurier compagnie , personne ne signes les perception ou réintégration , faut quand même pas être futfute pour savoir qui à pris les armes , ou alors , encore pire , elles sont dérobées à l'armurerie , et alors la .....mes respect mon colonel
avatar
fabron
lieutenant-general
lieutenant-general

Nombre de messages : 1607
Age : 48
Localisation : PACA
Emploi : FICTIF
Loisirs : tir , sport, voyage
Date d'inscription : 29/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Louky le Mer 1 Juin 2016 - 10:24

Bon après, avec une arme qui permet, au mieux, de toucher à 100m, on ne peut pas non plus parler de TLD. (Je touche à 100m avec mon Glock 17…)
Et encore, ces 100m, c'est dans des conditions idéales : tir posé, cartouches parfaitement adaptées à l'arme, flèche (donc contre visée) connue…

Concernant les semi-automatiques, je sais d'expérience qu'ils ne me conviennent pas. Enfin pas si l'utilisation envisagée n'est pas du ball-trap ou de la chasse.

Avec un canon de 71cm, on dépasse allègrement les 1m20, ce qui est tout simplement énorme. Au minimum, on en a pour 1m10 (canon de 61cm) alors qu'un juxta, avec des canons de 45cm, ne dépassera pas 85cm.

La maniabilité n'a plus rien à voir. On passe d'un truc compact et vif, à un bidule long avec beaucoup d'inertie à l'avant.

Je ne parle même pas de la complexité du système. Tout ce bordel pour 2+1 cartouches, au lieu de 2 ? Alors que dans les faits, si on a le temps de tirer une fois ce sera déjà bien ?

Et puis dans un semi-auto, il faut des cartouches en parfait état pour assurer un fonctionnement correct. Les munitions un peu gonflées d'humidité, un peu déformée durant le transport, les cut-shells… ce n'est même pas la peine d'y penser (si déjà, le fusil cycle avec des 28g, ce sera bien).

Et tout ça, sans compter la nécessité d'un entretien très rigoureux, indispensable pour éviter les dérangements.

Bref, je reste sur le juxta.
avatar
Louky
brigadier-general
brigadier-general

Nombre de messages : 1266
Age : 40
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 03/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par h trois le Mer 1 Juin 2016 - 10:40

Le souci des juxta et des superposés c'est que tu transportes 2 canons au lieu d'un, c'est donc plus lourd qu'un pompe ou un lsg, par exemple.
avatar
h trois
general
general

Nombre de messages : 2321
Age : 97
Localisation : La campagne
Date d'inscription : 02/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Louky le Mer 1 Juin 2016 - 11:11

On retrouve, grosso-modo, la même masse.

Un juxta, ce sont deux canons. Un fusil à pompe, c'est un canon, plus un magasin, plus des tringles, plus des attaches, plus des cartouches…

Le canon est plus lourd au niveau de la chambre et sur un juxtaposé, la bascule représente une grande partie du poids. Ces fusils ont donc un centre de gravité situé idéalement juste en avant du pontet.

Quand il faut aller vite, l'équilibre est un facteur déterminant pour une arme d'épaule.
avatar
Louky
brigadier-general
brigadier-general

Nombre de messages : 1266
Age : 40
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 03/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Morag le Mer 1 Juin 2016 - 11:40

Le 12 cassé juxta/super je trouve pas ça si pratique, c'est au moins aussi lourd qu'un FAP et pour le recharger (au bout de 2 coups seulement !) je trouve pas que c'est plus rapide qu'un FAP.
Le gros avantage par contre c'est de pouvoir facilement le démonter en deux parties (pour le cacher dans un sac à dos etc).
Après "sous le feu" un SA non bridé ça reste clairement supérieur à mon sens. Mais le FAP est le bon compromis, j'ai voté pour lui. Idéalement une CAP en C avec rayage faible dispersion.
C'est encore dispo donc faut pas se priver Wink
avatar
Morag
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 15066
Age : 97
Localisation :
Date d'inscription : 09/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par marco81500 le Mer 1 Juin 2016 - 11:47

fabron a écrit:ah ben bravo l'armurier compagnie , personne ne signes les perception ou réintégration , faut quand même pas être futfute pour savoir qui à pris les armes , ou alors , encore pire , elles sont dérobées à l'armurerie , et alors la .....mes respect mon colonel

T as pas voulu poster sur les famas volés à l armee de l air la? Parce que ton poste fait un peu "cheveu sur la soupe" dans ce topic 😉
avatar
marco81500
general
general

Nombre de messages : 2979
Age : 45
Localisation : Pontoise
Emploi : Éleveur de volailles
Loisirs : Tir, randonnée, bricolage
Date d'inscription : 29/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par marco81500 le Mer 1 Juin 2016 - 11:49

En termes de survie je ferais confiance à mon traqueur brésilien. .. 2,3 kilos dans le sac, c est rien. Cf mon topic dans la section armes de chasse
avatar
marco81500
general
general

Nombre de messages : 2979
Age : 45
Localisation : Pontoise
Emploi : Éleveur de volailles
Loisirs : Tir, randonnée, bricolage
Date d'inscription : 29/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Invité le Mer 1 Juin 2016 - 11:59

Pour moi c'est le mouton à 5 pattes......c'est à dire un mixte 12/76 et 7*65R
Toutes les configurations de survie sont couverte avec cette arme...
Les FAP! disposent d'un canon bien trop court pour exploiter au mieux leurs rayures donc la balle et que dire alors de la grenaille!!!!!En ce qui concerne la grenaille et le canon rayé.....à par la bécasse lol! je ne vois pas d'efficacité en action de chasse.
Faire des trous à 50mtrs dans du carton une chose, mettre HS un tas de viande de 70Kg entre 50 et 100mtrs c'est autre chose.
Un pompe ok mais en version chasse avec une longueur du canon adéquat, soit un mini de 60cms et des rayures modifiées. Le reste c'est pour les films redevil
Je reste dubitatif sur l'ultra court en survie, dont la vocation est purement une utilisation en intérieur et bien trop proche.
Mais ce n'est que mon avis!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Invité le Mer 1 Juin 2016 - 12:03

Baikal IJ43 en version slug reste un outil sûre pour un investissement modeste

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par MR Brun le Mer 1 Juin 2016 - 13:45

bif a écrit:J'ai travaillé le FAP, c'est une super arme, mais une fois le magasin vide, c'est une grosse galère.
Regarnir la chambre en combat, c'est même pas la peine. Jeter une cartouche dans la chambre reste le moyen le plus rapide pour ne pas interrompre le feu trop longtemps, mais ça reste long, et pas toujours évident.
A coté, le juxta se recharge assez vite et plutôt facilement, le tir reste assez continu malgré la faible capacité.
Le FAP est vraiment surestimé, un juxta est plus rustique, et les 2 mécanismes indépendants en font un système redondant.






Je pense la meme chose, le superposé ou le juxta sont le mieux adaptés.

De plus je pense que si l'on en est a avoir besoin de tirer plusieurs coups de suite, pendant une longue période, le 12 n'est plus l'outils adapté, il faut une carabine a balle au minimum.

Pour chasser et se défendre en riposte de protection, le 12 est un super outils.
avatar
MR Brun
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4604
Age : 43
Localisation : -LYON
Date d'inscription : 25/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Louky le Mer 1 Juin 2016 - 14:12

avatar
Louky
brigadier-general
brigadier-general

Nombre de messages : 1266
Age : 40
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 03/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par harrissa le Mer 1 Juin 2016 - 14:19

non mais tu veux absolument vendre ton concept du coach gun coute que coute alors que meme si c'est une bonne arme solide fiable ect .... pour ce que tu vante a savoir rapidité , ergonomie et cadence de tir ce n'est clairement pas l'arme la plus qualifiée selon ces critères



le rechagrement au pompe tant qu'il y a des cartouches dans le magasin est bien plus instinctif et facile

avatar
harrissa
brigadier-general
brigadier-general

Nombre de messages : 1126
Age : 27
Localisation : dans le kebab
Date d'inscription : 12/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Raisehell le Mer 1 Juin 2016 - 15:10

Pas mal de clichés dans ce post, ça manque d'expérience sur le terrain. Pour reprendre rapidement une remarque:
antonetti06 a écrit:aussi , on peut tirer 2 coups simultanément et reloder 2 cartouches simultanément , donc vitesse multipler par x2 !
Tirer deux coups simultanément, ou au moins essayer, c'est prendre le risque de se casser le majeur si il est mal placé. Reloader 2 cartouches simultanément, ça demande de les prendre en main d'une certaine manière et avec précaution; en situation de stress, je demande à voir la précision du geste.

Du reste, deux canons montent moins vite à l'épaule qu'un mono canon. L'autonomie est minable; un pompe peut se stocker chambre vide avec 4 cartouches (hors rallonge, rappelons-le), soit 2x plus d'autonomie en sortie d'usine. C'est deux fois plus de temps gagné sans avoir à se préoccuper du rechargement. Si effectivement le .12 se résume à quelques tirs, je préfère avoir 4 coups que 2. Rappelons au passage qu'un des arguments en faveur du PA sur le revolver, c'est son autonomie elle aussi supérieure.

Enfin, au vu des arguments des propriétaires de deux coups qui présentent cette plateforme comme largement supérieure aux autres systèmes sur le terrain, me vient une interrogation toute bête: Pourquoi plus aucune armée moderne ne l'utilise? Tout le monde est passé aux FAP et SA Cool

Le seul point négatif du FAP, c'est que chez nous en C il s'agit bien souvent de CAP rayées dispersant. Ne pas pouvoir tirer sérieusement de chevrotine ou grenaille est très handicapant.
avatar
Raisehell
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 3997
Age : 27
Localisation : Bouches-du-Rhône
Date d'inscription : 29/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Louky le Mer 1 Juin 2016 - 15:14

harrissa a écrit:non mais tu veux absolument vendre ton concept du coach gun coute que coute alors que meme si c'est une bonne arme solide fiable ect .... pour ce que tu vante a savoir rapidité , ergonomie et cadence de tir ce n'est clairement pas l'arme la plus qualifiée selon ces critères



le rechagrement au pompe tant qu'il y a des cartouches dans le magasin est bien plus instinctif et facile

Je n'ai rien à vendre, j'explique quels sont les arguments qui me poussent à considérer le coachgun comme l'arme la mieux adaptée à la défense pour un civil, c'est tout. A chacun de faire ses choix, en fonction des réflexions offertes par les autres.

J'ai un fusil à pompe aussi. J'ai même eu un Baïkal MP153, mais je l'ai revendu depuis : le truc était vraiment trop grand (et pourtant, je fais 1m87).

Pour moi, le fusil à pompe est trop long et trop délicat à mettre en œuvre. Si je dois opter pour un système complexe, destiné à tirer de nombreuses cartouches, je préfère prendre une carabine M4.

Le fusil à pompe, au final, ça reste une arme à répétition manuelle alimentée via un magasin fixe.

Le seul argument que j'ai lu qui plaide en sa faveur, c'est la plus grande capacité comparé au juxtaposé. Mais comme je l'expliquais plus haut, on ne tire pas 5 coups de 12 à la suite comme ça, sauf dans les films qui passe sur W9.

Quant aux vidéos, postées ci-dessus, regarde la mienne et dis-moi combien de temps il faut pour être capable de refaire les mêmes gestes… 5 minutes ?
Pour arriver au niveau de Chris Costa et de son rechargement tacticool de la mort, il y en a pour des mois d'entrainement régulier.

Soyons réalistes, nous ne sommes pas des super-combattants, mais de braves civils qui font avec leurs moyens.
avatar
Louky
brigadier-general
brigadier-general

Nombre de messages : 1266
Age : 40
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 03/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Vic Gadsden le Mer 1 Juin 2016 - 15:27

marco81500 a écrit:En termes de survie je ferais confiance à mon traqueur brésilien. .. 2,3 kilos dans le sac, c est rien. Cf mon topic dans la section armes de chasse

Pareil, c'est moi le seul vote mono-coup mrgreen
avatar
Vic Gadsden
corporal
corporal

Nombre de messages : 83
Age : 22
Localisation : Maine
Date d'inscription : 07/03/2016

https://www.youtube.com/channel/UC4Q2EebrNVAbB6w4PnFGmyw/videos

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Louky le Mer 1 Juin 2016 - 15:37

Raisehell a écrit:Enfin, au vu des arguments des propriétaires de deux coups qui présentent cette plateforme comme largement supérieure aux autres systèmes sur le terrain, me vient une interrogation toute bête: Pourquoi plus aucune armée moderne ne l'utilise? Tout le monde est passé aux FAP et SA Cool
D'une part, l'armée a des besoins bien spécifiques, que nous n'avons pas en tant que civils.
D'autre part, l'utilisation du calibre 12 est devenue très marginale chez les militaires.

Il se vend par contre des millions de fusils lisses à un coup par canon chaque année. Et s'ils sont plébiscités par les chasseurs ou les adeptes du ball-trap, c'est aussi qu'il y a de bonnes raisons.

Si le swing était plus rapide avec un autre type d'armes, les plateaux, oiseaux et (éventuellement) sangliers seraient tirés avec des fusils à pompe (même bridés). D'autant plus qu'ils coutent en général bien moins cher qu'un bon juxtaposé ou superposé.

Bref, la principale question, c'est de savoir si vous pensez plutôt avoir à tirer seulement deux coups, mais de façon rapide et sure, ou 5/6, mais en ayant un temps de réarmement (puis de réalimentation) assez long et avec une arme moins compacte.

De mon point de vue, les désavantages du fusil à pompe ne sont pas compensés par sa capacité en munitions.

Après, chacun voit midi à sa porte. Il ne s'agit que de mon très humble avis…

Vic Gadsden a écrit:Pareil, c'est moi le seul vote mono-coup mrgreen
On a essayé avec un ami formateur, de faire des progressions avec des mono-coup (Baïkal et H&R) à l'issue d'une journée de stage.
Le feu est continu, sans aucun problème. C'est très surprenant de facilité !

On comprenait mieux comment des guérillas ont pu être orchestrées (aux Philippines) avec des imitations de faux Simplex !!!

Il suffit de faire preuve d'un peu de discipline... redevil
avatar
Louky
brigadier-general
brigadier-general

Nombre de messages : 1266
Age : 40
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 03/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Morag le Mer 1 Juin 2016 - 15:44

Le FAP (CAP) est près qu'anecdotique sur la marché de la classe C : chasse et trap. C'est récent les CAP dans les armureries (et très très rate en rayage faible dispersion). M'est d'avis que si l'arme était plus commune, et moins sans cesse menacée de ban, beaucoup de chasseurs en aurait COMME PARTOUT AILLEURS DANS LE MONDE.
Le FAP bad boy c'est français ! Même les chassous anglais ont des FAP !
avatar
Morag
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 15066
Age : 97
Localisation :
Date d'inscription : 09/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par antonetti06 le Mer 1 Juin 2016 - 15:49

raisehell a écrit:je demande à voir la précision du geste.

ben écoute raisehell , je te prend au mot et je t'invite à venir me voir ! tout simplement ...

de plus il y a au moins 2 personnes sur le forum qui mon vu reloader mon coachgun au sanglier courant , et ils te dirons que je reload 2 cartouches avec beaucoups de déxterité !

j'ai toujours , toujours , reloader 2 par 2 mon coach ! et bien sur il y a une manière de s'y prendre .

et je tient ça du tir au revolver avec lequel Je me suis beaucoup exercé .  , je chambre toujours 2 par 2 et quand tu arrives à faire ça bien sur un revolver tu le feras encore mieux avec du 12 ! cartouches et chambre plus grosse .

il suffit de pas enfoncer les cartouches à fond dans leur étuis ( sur cartouchière ) et les laisser legerement dépassées .

Pour le double tir simultané , je t'avoue ne jamais avoir essayé , car tout simplement je n'en voie pas l'utilitée .
avatar
antonetti06
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 5130
Age : 33
Localisation : Nissarte per tougiou
Emploi : gigolo
Loisirs : guns and harley
Date d'inscription : 05/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Vic Gadsden le Mer 1 Juin 2016 - 15:54

@ Louky :

Oui ça déroule bien : tir, ouverture, chargement, fermeture, armement, tir, ouverture...
C'est possible d'arriver à une cadence de 20cps/minute je pense Wink
avatar
Vic Gadsden
corporal
corporal

Nombre de messages : 83
Age : 22
Localisation : Maine
Date d'inscription : 07/03/2016

https://www.youtube.com/channel/UC4Q2EebrNVAbB6w4PnFGmyw/videos

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par antonetti06 le Mer 1 Juin 2016 - 15:58

et aussinon il y a le chiappa siffle

une seule détente je te raconte pas la cadence de tir !! là vous pouvez allez vous coucher avec vos fap Laughing

avatar
antonetti06
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 5130
Age : 33
Localisation : Nissarte per tougiou
Emploi : gigolo
Loisirs : guns and harley
Date d'inscription : 05/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par harrissa le Mer 1 Juin 2016 - 16:16

non mais sur la vidéo que j'ai postée on voit bien que les premiers tirs peuvent etre rapides

ensuite la façon dont il recharge ok c'est bidon mais t'as au moins 5 ou 6 tirs sans avoir a recharger avec une bonne cadence

alors avec un juxta tu as 2 coups rapides ok mais c'est son seul avantage

en se faisant tirer dessus ou autre réintroduire des cartouches c'est hasardeux , dans les situations de stress on perd la motricité fine

le pelé qui se sera entrainé 5 min si il entend des balles sifflé il n'arrivera pas a manipuler son arme si il fut faire des gestes précis comme réintroduire des cartouches , ça c'est dans les western W9 du jeudi aprem , alors qu'il pourra actionner une pompe , c'est une grosse piece mobile facilement préhensible

pourquoi dans toutes les unités qui ont besoin du 12 ils ont des fusils a pompe ? c'est pas pour le coté tacticool

en guérilla certains se servent de 12 monocoups parce qu'ils ont que ça et que ça coute que dalle a produire ou meme a bricoler

c'est pas parce qu'a une époque napoléon a conquis l'europe avec des mousquet que le mousquet est une arme adaptée
avatar
harrissa
brigadier-general
brigadier-general

Nombre de messages : 1126
Age : 27
Localisation : dans le kebab
Date d'inscription : 12/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 12 de survie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum