Rodage d'un canon neuf

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Rodage d'un canon neuf

Message par cosmokats le Sam 9 Juil 2016 - 16:12

Pour info, le texte ci dessus n est pas de moi mais d un tireur d un autre forum a qui j ai trouvé son texte explicite et bien imagé.

cosmokats
colonel
colonel

Nombre de messages : 875
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rodage d'un canon neuf

Message par cosmokats le Sam 9 Juil 2016 - 16:19

Avant meme le premier tir de rodage , penser a nettoyer le canon!
avatar
cosmokats
colonel
colonel

Nombre de messages : 875
Age : 39
Localisation : vosges
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rodage d'un canon neuf

Message par cosmokats le Sam 9 Juil 2016 - 16:22

Méme sans entrer dans les détails, il faut prendre conscience que la fabrication d'un canon est très complexe et qu'elle représente un élément majeur pour la précision de l'arme. L’âme d'un canon sortant de la manufacture comporte certaines irrégularités (aussi minimes soient-elles) causées par les outils d'usinage. Que ce soit le bouton qui embosse ou taille les rayures spiralées dans l'âme du canon ou l’alésoir qui a percé la chambre pour recevoir la cartouche, ces outils mécanisés laissent des traces de leur passage.



Pour le tireur, l'importance de bien «starter» le canon, comme on dit dans le jargon, entre maintenant en ligne de compte. En utilisant des produits régulièrement disponibles dans le commerce avant et entre chacun des premiers coups tirés, il est possible d'adoucir les arêtes tranchantes de ces marques d'usinage. Ainsi, les tirs subséquents provoqueront moins d'accumulation de saletés et de résidus dans le canon, et en particulier de particules de cuivre arrachées à la chemise de la balle lors de son passage sous pression dans le canon. En effet, cette accumulation est la principale responsable de la perte de précision.

En fait, ces résidus s'amassent surtout au début des rayures, juste après la chambre, à cause des rebords de rayures très coupants d'un canon neuf. Si on ne s'en préoccupe pas, ces accumulations de cuivre incrusté peuvent atteindre des épaisseurs de près de 0,001 po réparties de façon inégale sur les arêtes et dans les rayures du canon. Vous pouvez aisément imaginer que ces arêtes «engraissées» devront encaver les balles subséquentes plus profondément lors de leur passage dans le canon et qu'il en résultera une inégalité d'emprise des rayures sur ces balles, d'où l'effet néfaste sur la précision.


Il est donc très important de nettoyer à fond un canon neuf avant même de tirer un premier coup, afin d'enlever tout résidu de la graisse appliquée en usine pour protéger l'arme de la corrosion. Le programme de rodage suppose aussi un nettoyage en profondeur après chacun des 10 premiers coups environ, de façon à enlever tout résidu du canon avant le tir suivant. En fait. c'est le passage de chaque balle dans l'âme tout à fait propre du canon qui en effectuera le «polissage» à répétition au cours de ces 10 premiers coups.


Après un tel traitement d'adoucissement (nommé «Iapping» dans le jargon), le canon sera beaucoup moins susceptible de retenir les résidus et saletés, et les nettoyages d'entretien subséquents seront grandement facilités. En plus, ceci permettra à votre arme de livrer sa précision optimale grâce â une restriction moindre du passage des balles.
avatar
cosmokats
colonel
colonel

Nombre de messages : 875
Age : 39
Localisation : vosges
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rodage d'un canon neuf

Message par jeromi le Sam 9 Juil 2016 - 17:45

cosmokats a écrit:
en fait , c est quoi le rodage :

l acier , comme d ailleur toutes les matieres , c est en fait une belle triclée de molecules serrées les unes contre les autres , et il existe des micro,micros espaces entre elles .

imaginer ces molecules , comme les poils d une brosse , mêmes bien serrés entre eux , il reste de creux
même si le surface parait lisse comme un mirroir , il y a tj des creux !
donc la balle en passant , va se faire racler , et un micro poil de cuivre va se deposer dans les creux ,
le bout des poils devrait se "plier" au fur et a mesure des tirs pour occuper ces creux, et presenter a la longue une surface reellement lisse , mais a cause du cuivre qui bouche ces creux , le pliage des poils est limité
donc , on tire 1 coup , nettoyage avec solvant cuivre , et a fond !
on recommence 1 coup , et re nettoyage
5--6 X ,repeter , la "brosse" commence a se faire
on tire 2/3 coups , et rebellote , nettoyage
4**5 X repeter , la brosse s affine
puis 5 coups etc...
quand la brosse est faite , le canon est mirroir , n encuivre presque plus , il est rodé , apres 150 coups , il est a même de donner son max

oufti , pas facile a expliquer
.

Je comprend bien mais la plus part des réponses des tireurs dissent qu'ils n'ont rien rodé et ça change rien alors pourquoi gâcher sa première séance de tir parce nettoyer sur le pas de tir c'est pas la joie. Pendant l'arrêt on a pas le droit de toucher aux armes et nettoyer pendant que ça tir à tout va c'est pas top ( à moins de roder son canon dans son appart avec un silencieux Very Happy )
avatar
jeromi
sergeant-major
sergeant-major

Nombre de messages : 239
Age : 43
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 21/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rodage d'un canon neuf

Message par Morag le Sam 9 Juil 2016 - 18:13

Non mais on remet pas forcément en cause le rodage, c'est-à-dire que le canon ne donnera pas son plein potentiel out-of-the-box mais après un certain nombre de coups tirés qui vont user les défaut d'usinage mais en fait ça se fait aussi en utilisant tout simplement l'arme, c'est la nécessité de respecter tel ou tel protocole qui me semble un peu mystique et sans réelle démonstration scientifique.
avatar
Morag
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 15061
Age : 97
Localisation :
Date d'inscription : 09/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rodage d'un canon neuf

Message par ronin01 le Sam 9 Juil 2016 - 18:22

cosmokats a écrit:Méme sans entrer dans les détails, il faut prendre conscience que la fabrication d'un canon est très complexe et qu'elle représente un élément majeur pour la précision de l'arme. L’âme d'un canon sortant de la manufacture comporte certaines irrégularités (aussi minimes soient-elles) causées par les outils d'usinage. Que ce soit le bouton qui embosse ou taille les rayures spiralées dans l'âme du canon ou l’alésoir qui a percé la chambre pour recevoir la cartouche, ces outils mécanisés laissent des traces de leur passage.



Pour le tireur, l'importance de bien «starter» le canon, comme on dit dans le jargon, entre maintenant en ligne de compte. En utilisant des produits régulièrement disponibles dans le commerce avant et entre chacun des premiers coups tirés, il est possible d'adoucir les arêtes tranchantes de ces marques d'usinage. Ainsi, les tirs subséquents provoqueront moins d'accumulation de saletés et de résidus dans le canon, et en particulier de particules de cuivre arrachées à la chemise de la balle lors de son passage sous pression dans le canon. En effet, cette accumulation est la principale responsable de la perte de précision.

En fait, ces résidus s'amassent surtout au début des rayures, juste après la chambre, à cause des rebords de rayures très coupants d'un canon neuf. Si on ne s'en préoccupe pas, ces accumulations de cuivre incrusté peuvent atteindre des épaisseurs de près de 0,001 po réparties de façon inégale sur les arêtes et dans les rayures du canon. Vous pouvez aisément imaginer que ces arêtes «engraissées» devront encaver les balles subséquentes plus profondément lors de leur passage dans le canon et qu'il en résultera une inégalité d'emprise des rayures sur ces balles, d'où l'effet néfaste sur la précision.


Il est donc très important de nettoyer à fond un canon neuf avant même de tirer un premier coup, afin d'enlever tout résidu de la graisse appliquée en usine pour protéger l'arme de la corrosion. Le programme de rodage suppose aussi un nettoyage en profondeur après chacun des 10 premiers coups environ, de façon à enlever tout résidu du canon avant le tir suivant. En fait. c'est le passage de chaque balle dans l'âme tout à fait propre du canon qui en effectuera le «polissage» à répétition au cours de ces 10 premiers coups.


Après un tel traitement d'adoucissement (nommé «Iapping» dans le jargon), le canon sera beaucoup moins susceptible de retenir les résidus et saletés, et les nettoyages d'entretien subséquents seront grandement facilités. En plus, ceci permettra à votre arme de livrer sa précision optimale grâce â une restriction moindre du passage des balles.
faux la conception des canons d une majorité d arme prend environ une minute , avec un rayage a l olive , donc la théorie ne vaut que pour les canons match , et encore
avatar
ronin01
colonel
colonel

Nombre de messages : 827
Age : 51
Localisation : ain
Date d'inscription : 13/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rodage d'un canon neuf

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum