Comment aligner la hausse et le guidon

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par SCOOT le Dim 11 Sep 2016 - 23:40

R&K a écrit:

Décidément tu ne suis pas ce que l’on te préconise, rouleau de papier nappe, et pourquoi pas les fourchettes, et les couteaux, la croix à la bombe. lol!
Afwican way of life... Laughing
La nappe faisant 1M50 de large, et vu que je supposais mon arme complètement déréglée suite au collimateur, je me suis dit qu'avec une bande de 1M50, j'aurais plus de chances de voir l'impact s'il était hors de la taille d'une cible C50.
La croix à la bombe, ça m'a surtout servi à avoir un repère grossier pour les 3 premiers tirs.
Comme on était largement dans la feuille, j'ai viré la nappe et direction la C50.
On n'avait pas pris de fourchette et de couteaux car j'avais prévu des sandwichs. mrgreen

C’est une C50, à l’envers, avec une croix dessinée au feutre au niveau du dix, la grosseur en fonction de ta vue, au 25 m, et tu passe à la cible C50, que quand tu es au centre de la croix, et pas avant.
Ok, ok. Mais pourquoi une taille de C50 avec fond blanc et juste une croix et non pas la C50 du bon côté? Pour ne pas être perturbé par le reste de la cible lors de la visée?

Question de facilité, pour l’appui tu prends un sac de sable pour faire reposer ton canon dessus, pas un de 50 kgs.
Le chevalet ne fait pas le même office?

Une chose est certaine par contre, tir a gauche et en bas, coup de doigt, car tu appréhendes le départ de ton 44, une douille vide pour vérifier, il faut savoir que c’est un calibre pour homme. moqueur
Oui, j'ai lu le graphique plus haut pour les défauts.
J'appréhende en effet.
J'ai remarqué que mon majeur me faisait mal à force car le pontet cogne dessus au recul. Mauvaise tenue? Ou la crosse glisse trop avec la transpiration?
En général, je mets 3 douilles, sans regarder où je les charge dans le barillet, ensuite, toujours sans regarder, je tourne le barillet et je le ferme. Je ne sais pas où je tombe de cette manière et j'ai ainsi pu remarquer, en effet, que je baissais l'arme au moment de tirer.

Il y a aussi le poids de la détente, sur l’un de mes 44, la détente est hyper sensible, tu l’effleure et le coup part, donc pas de coup de doigt.
C'est le cas du 617, super légère. On est surpris quand le coup part.
Sur le 629, c'est plus lourd en effet, mais en tir à sec, je ne ressens pas de bossette ou autre. Pourtant, c'est quand même plus "lourd" mais sans qu'on ne puisse définir (en tout cas pour ma part) quand ça va partir.

Pour le rectangle rouge, c’est simplement pour avoir une meilleur visée, d’accord avec Korrigan 73.
Ok, vu.
C'est quand même déstabilisant d'avoir autant de points de vue différents. Y'a pas de règle écrite dans le granite j'ai l'impression.

Et j’en reviens toujours a ton premier carton, qui été très bon, avec ton cousin.
Oui, mais c'était à 12 ou 15M.

D'ailleurs, comme il n'y avait personne, on s'est avancés, toujours sur le pas de tir 25M, à la ligne 15M.
Avec le CZ70 je touche, à 25M, les gongs de 20x20 3/5 fois.
A 15M, je les touche à chaque fois.
Conclusion : plus je suis moins loin, plus je suis moins mauvais. lol!
Idem avec le 617 bien entendu.

Au 629, j'ai pas essayé car déjà qu'à 25M j'en ai envoyé deux dans l'décor (qu'il m'a fallu réparer...).
Et je me pose la question du ricochet aussi (retour à l'envoyeur), bien qu'ils soient montés sur chaîne et gros fils de fer.

Avant de devenir un virtuose du 44, il faut de la pratique, et enlever toutes les erreurs du débutant. alatienne
Oui, on va y travailler.

Ceci dit, pour ma culture générale :
SCOOT a écrit:Oui, je suis droitier.
Par contre, je pensais que de poser sur le chevalet annulerait mon défaut afin de régler l'arme plus facilement/rapidement? Mon défaut reste présent et le chevalet n'y peut rien?
L'idéal serait que l'arme soit bloquée dans un sorte de banc, le réglage fait pile-poil. Sachant alors qu'elle met "dans le mille" à 25m, il me resterait "juste" à travailler mon tir sans me poser de questions quant au réglage de l'arme.
Je me gourre?

SCOOT
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4964
Date d'inscription : 30/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par SCOOT le Dim 11 Sep 2016 - 23:57

Gilou a écrit:Je vois que ca avance dans le bon sens
Merci. On va y arriver. Pas aussi rapidement que certains pourraient le faire, car je manque d'un côté plus "scolaire", mais tant pis pour mon budget muns, ça me fera les pieds.   clown

as tu fait tiré quelqu'un d'autres pour voir ou le groupement se situe ?
Malheureusement non, et le cousin avec qui je tire et qui possède le même 629 en 5", ne tire pas mieux que moi avec son S&W (par contre avec son 1911 Gold Cup, là, il est bon!). Je dirais même que j'ai fait mieux que lui précédemment. Mais avec SON arme (qui doit être réglée).
Je ne peux pas le prendre comme référence. clown

Bref, j'ai pas de maître étalon à portée de main pour me faire une opinion.
Demerden sie sich. Arrow

Je partirais moi aussi pour l'anticipation du depart du coup donc coup de doigts ....
Il n'y a pas de doute là-dessus, voir mon post ci-dessus.
Le fait de m'être pris la hausse la séance d'avant dans le front (à peine...mais juste assez pour que ça se voie...) après mes 90 cartouches et la fatigue et l'appui sur la table sur les coudes seuls, à comme un goût de déjà vu...
C'est ce qui m'était arrivé au tout début quand j'ai commencé à tirer au 12. Je m'étais pris la cartouchière dans la dent (ouf, rien de cassé, mais j'ai bien cru...) car mal installé en appui sur la table.
Il m'a fallu "un certain temps", et des cartouches (!!!), pour me débarrasser de cette appréhension!
Maintenant que c'est rentré dans l'ordre, je tire assez bien au 50M avec, voir à 75M (ça devient ensuite limite pour mes capacités), debout et sans appui.
En tout cas suffisamment pour ce que j'envisagerais d'avoir besoin de faire.
Sur des silhouettes, je suis bien là où j'ai besoin de toucher et là où je vise. Okay...c'est du papier et ça ne bouge pas... Sleep

Bref, le coup de la hausse qui vient me faire un petit bisou dans le front, ça m'a laissé comme une sorte de méfiance et je me rends bien compte qu'avant d'appuyer je suis toujours en train de bien constater que je ne suis pas trop près "au cas où" et que mes mains ne sont pas trop moites.
Hey, on a encore eu plus de 35° à l'ombre aujourd'hui par ici! Alors en pleine cagne, je ne te raconte pas ce que tu sues.
Pas un brin d'ombre selon le stand où je vais tirer. Ne pas oublier la serviette et sa bouteille d'eau (et les sandwich : private joke pour RK  mrgreen ).


Le .44 magnum est un calibre qui pousse dur mais lorsque tu maitrise , c'est un plaisir
Même si je suis loin de maîtriser, je n'en prends pas moins de plaisir et je réalise un fantasme de longue date avec ce 6"1/2 44 Magnum! love
Je ne serais sans doute (certainement!) jamais Jerry Miculek, mais là n'était pas non plus mon but.
Si je pouvais me tenir dans le noir et assez groupé à 25M, je serais très fier de moi déjà.

Je vais recharger les étuis vides que j'ai en soft dés que possible avec le cousin (sa recette me convient bien car ça secoue bien moins et je n'ai AUCUNE appréhension avec ses charges quand je suis au stand*) et m'entraîner.

* Même si j'ai quand même le coup de doigt, que j'ai pu observer sur les vidéos qu'on a faites. Chacun rechargeant le barillet de l'autre avec seulement 3 balles mises "au hasard". Wink
En résumé, y'a le coup de doigt mais y'a AUSSI l'appréhension avec ces manufacturées.

SCOOT
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4964
Age : 37
Localisation : SUD
Date d'inscription : 30/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par SCOOT le Jeu 15 Sep 2016 - 19:27

Retour au stand ce jour, mais au programme : du 22LR.
J'ai juste fait quelques cartouches de 44 avant de partir et à 15M seulement ainsi que quelques 7.65 pour la forme.

100M sur appui avec la 22 pour se donner le moral :


Je posterai mon carton à 15M avec le 629. Je n'ai fait aucun réglage. J'avais 10 mins devant moi avant de partir donc fissa et à l'arrache.
J'étais bien plus détendu que l'autre jour et sans aucune appréhension de me prendre le flingue dans la tête...tir à deux mains, debout, sans appui, j'ai aussi tiré un gong maison de 15x15 cms (défoncé en deux coups...) à bras franc.
Le chevalet et le fait d'être en appui, je crains de me prendre la hausse dans le front...pas le top pour faire de bons tirs visiblement.

SCOOT
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4964
Age : 37
Localisation : SUD
Date d'inscription : 30/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par SCOOT le Jeu 15 Sep 2016 - 19:31

C'est mieux, mais on n'est qu'à 15M hein...


Bon, ben on va continuer à bosser alors. Mais il me faudra du temps.
Je remarque que je n'ai pas eu mal entre l'index et le pouce ni sur le majeur (contact avec le pontet) comme l'autre fois. Je l'ai trouvé confortable!
Cette fois-ci je tirai des Geco et l'autre fois des Fiocchi.

J'ai remarqué que j'aime bien prendre toutes les armes et toutes les tirer, mais parfois une journée ne suffit pas et je sens bien que je "bâcle", surtout que j'ai un horaire retour maison à tenir (mômes à aller chercher) et une heure de route sans traîner ou en passant pas trop mal dans les embouteillages de fin de journée. Bref, le retour est toujours "tendu".
J'aimerais bien y aller sans stress horaire et partir quand j'ai "fini".
Le fait d'avoir envie de tirer avec toutes les armes pose aussi un soucis car je pense que je ne m'applique pas autant que quand je vais tirer qu'avec une seule arme (journée carabine 22LR par ex). Là, je prends mon temps, je m'applique, etc... Embarassed
Mais l'envie d'en profiter est là quand même! Et comme je n'ai pas tant que ça d'occasions d'aller au stand...je veux ma dose.

SCOOT
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4964
Age : 37
Localisation : SUD
Date d'inscription : 30/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par SCOOT le Jeu 15 Sep 2016 - 19:43

Le carton de Mme :


On va éviter de toucher les réglages et s'appliquer à mieux tirer, non? Dans un premier temps?

Les impacts en 22 sont faits à 15M avec le 617 et des CCI Std.

SCOOT
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4964
Age : 37
Localisation : SUD
Date d'inscription : 30/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par oecumene le Jeu 15 Sep 2016 - 21:31

un vieux systeme qui marche bien pour les défauts de positionnement de la main
avatar
oecumene
corporal
corporal

Nombre de messages : 57
Age : 50
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par SCOOT le Jeu 15 Sep 2016 - 22:02

Oui, je l'ai posté plus haut il me semble.
Cependant, il s'agit déjà de déterminer si l'arme tire "droit".
Déjà, si je peux grouper correctement...
Il faudrait que je fasse essayer ce Smith aussi à une personne réputée capable.

SCOOT
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4964
Age : 37
Localisation : SUD
Date d'inscription : 30/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par SCOOT le Jeu 15 Sep 2016 - 22:34

Mon gong maison, pas à l'épreuve du 44. Le 7.65 passe encore, mais là...Laughing




clown On s'amuse comme on peut.
La hausse est assez bien ajustée pour toucher cette plaque qui bouge suspendue à un fil de fer.

SCOOT
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4964
Age : 37
Localisation : SUD
Date d'inscription : 30/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par R&K le Jeu 15 Sep 2016 - 23:44

Tu peux m’expliquer comment tu fais pour prendre la hausse dans la figure, sur un appui, tu as les bras tendus ,on ne mets pas sa figure près de la hausse,pour la recevoir dans la poire ,par le recul, et ce qui fausse la manière de viser, c’est comme une lunette tu ne mets ton eil dessus sinon bonjour les dégâts, donc tu mets l’arme sur un support sac avec du sable ou autre chose à l’intérieur ,et tu prends ta visée ,comme tu le ferais sans appuis, et là il est impossible de la recevoir dans la tronche, et c’est aussi pour ça que ton tire est mauvais
avatar
R&K
sergeant
sergeant

Nombre de messages : 146
Age : 67
Localisation : la Paloma (Rocha) Uruguay
Loisirs : aikido,boxe,golf,peche au gros
Date d'inscription : 27/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par SCOOT le Ven 16 Sep 2016 - 13:17

@RK :
SCOOT a écrit:
Je partirais moi aussi pour l'anticipation du depart du coup donc coup de doigts ....
Il n'y a pas de doute là-dessus, voir mon post ci-dessus.
Le fait de m'être pris la hausse la séance d'avant dans le front (à peine...mais juste assez pour que ça se voie...) après mes 90 cartouches et la fatigue et l'appui sur la table sur les coudes seuls, à comme un goût de déjà vu...

Je n'étais pas sur appui sac ou chevalet, juste sur les coudes et assis sur une chaise.
Fatigue, moment de relâchement, mains qui transpirent, boum! Au tir, le flingue est trop remonté car j'étais trop "détendu", j'étais trop près à essayer de m'appliquer à bien viser, à me relâcher, les coudes ont plus plié que je n'aurais dû les laisser faire = punition! clown

SCOOT
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4964
Age : 37
Localisation : SUD
Date d'inscription : 30/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par R&K le Ven 16 Sep 2016 - 14:02

SCOOT a écrit:@RK :
SCOOT a écrit:
Je partirais moi aussi pour l'anticipation du depart du coup donc coup de doigts ....
Il n'y a pas de doute là-dessus, voir mon post ci-dessus.
Le fait de m'être pris la hausse la séance d'avant dans le front (à peine...mais juste assez pour que ça se voie...) après mes 90 cartouches et la fatigue et l'appui sur la table sur les coudes seuls, à comme un goût de déjà vu...

Je n'étais pas sur appui sac ou chevalet, juste sur les coudes et assis sur une chaise.
Fatigue, moment de relâchement, mains qui transpirent, boum! Au tir, le flingue est trop remonté car j'étais trop "détendu", j'étais trop près à essayer de m'appliquer à bien viser, à me relâcher, les coudes ont plus plié que je n'aurais dû les laisser faire = punition! clown

Je comprends mieux la situation, heureusement qu’il ne t’est rien arrivé de grave, le métier rentre, je voie également que tu t’amuse bien, cela fait plaisir, surtout fait bien attention à la sécurité quand tu tire autre chose que des cibles, j’ai vue des 22 faire des ricochets.
Autrement tu mets un casque de Moto, et des gants comme les gars d’intervention, et là plus de problème. ontrinque
A plus
avatar
R&K
sergeant
sergeant

Nombre de messages : 146
Age : 67
Localisation : la Paloma (Rocha) Uruguay
Loisirs : aikido,boxe,golf,peche au gros
Date d'inscription : 27/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par SCOOT le Ven 16 Sep 2016 - 14:52

Puisque tu abordes le sujet et que nous avons un coin fun tir, je me demandais justement à propos des ricochets :
Les gongs sont suspendus à des chaînes et fils de fer (qui lâchent en cas de 44 Mag...).
Peut-on fiabiliser le montage avec des manilles au lieu de fil de fer ou vaut-il mieux garder les fils de fer comme "fusible"?
Si je fixe un gong rigidement sur une poutre, c'est une mauvaise idée?
A quelle distance minimale est-il conseillé de se trouver pour faire feu?
Mieux de face ou de biais c'est ok aussi?

Merci.

SCOOT
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4964
Age : 37
Localisation : SUD
Date d'inscription : 30/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par bernie2b le Ven 16 Sep 2016 - 17:12

Le gong en fixation rigide, c'est une TRÈS mauvaise idée .... Pour faire des ricochets, il n'y a pas mieux ! !

Il faut que le gong puisse basculer à l'impact, ce qui, en cas de ricochet oriente le projectile dans une direction réputée sure (en règle générale, vers le sol, donc le gong DOIT être incliné vers celui ci d'environ 20 à 25°)

Un truc dans le style de ça, qui peut se fabriquer pour peu que l'on soit un tant soit peu bricoleur :

http://www.hyperprotec.com/cibles-et-porte-cibles-pour-divers-calibres/3926-cible-de-tir-2-objectifs-pour-arme-22-lr-a-45acp.html

ou ça :


bernie2b
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Nombre de messages : 767
Age : 52
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 22/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par SCOOT le Ven 16 Sep 2016 - 17:30

Pour les gongs suspendus à des chaînes, on n'est pas orientés vers le sol. Et c'est le montage proposé par le club.
Ils ont aussi des gongs qui basculent et qu'on remonte à partir de la table (distance 50M).
Ils sont articulés par le bas et donc sont souvent (un poil défoncés à force...) orientés vers l'arrière et donc font comme une "rampe" montante. C'est mauvais?

Je prends note pour le gong rigide : on laisse tomber.

Mon armurier m'a proposé ce gong dans ton lien. Je lui ai demandé si ça supporterait le 44 Magnum.
Réponse : "Euhhhh, faut voir hein. En tout cas, faut BIEN l'enfoncer dans le sol (dur et plein de cailloux dés qu'on creuse au club)".

Les autres questions de mon post ci-dessus restent en suspens.

SCOOT
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4964
Age : 37
Localisation : SUD
Date d'inscription : 30/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par R&K le Ven 16 Sep 2016 - 22:44

SCOOT a écrit:Pour les gongs suspendus à des chaînes, on n'est pas orientés vers le sol. Et c'est le montage proposé par le club.
Ils ont aussi des gongs qui basculent et qu'on remonte à partir de la table (distance 50M).
Ils sont articulés par le bas et donc sont souvent (un poil défoncés à force...) orientés vers l'arrière et donc font comme une "rampe" montante. C'est mauvais?

Je prends note pour le gong rigide : on laisse tomber.

Mon armurier m'a proposé ce gong dans ton lien. Je lui ai demandé si ça supporterait le 44 Magnum.
Réponse : "Euhhhh, faut voir hein. En tout cas, faut BIEN l'enfoncer dans le sol (dur et plein de cailloux dés qu'on creuse au club)".

Les autres questions de mon post ci-dessus restent en suspens.

Pour la cible pivotante qui supporte le 44 mag voici le lien :
http://www.espfrance.com/product.php?id_product=1015
autrement je suis entièrement d’accord, avec Bernie 20B, pour les questions en suspens, au tour des autres du Forum, qui sont des spécialistes, dans ce sujet.
A plus Wink
avatar
R&K
sergeant
sergeant

Nombre de messages : 146
Age : 67
Localisation : la Paloma (Rocha) Uruguay
Loisirs : aikido,boxe,golf,peche au gros
Date d'inscription : 27/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par Gilou le Sam 17 Sep 2016 - 3:55

PRUDENCE avec les risques de ricochets
avatar
Gilou
admin

Nombre de messages : 27185
Localisation : Armurerie du bunker IV
Date d'inscription : 04/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par Sbeud le Jeu 18 Mai 2017 - 20:40

J ai la même arme que toi . Et ma hausse est exactement au même endroit que la tienne. L important c est que tu tires juste . Pas grave si la hausse n est pas au centre

Sbeud
private
private

Nombre de messages : 20
Age : 53
Localisation : Onex
Date d'inscription : 22/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par SCOOT le Ven 19 Mai 2017 - 1:06

Remonte petit topic. Wink
Je n'avais plus tiré avec le 44 depuis des mois...juste 4/5 cartouches à 1/2 reprises pour le faire essayer et montrer à des amis. Je passe plus de temps à l'admirer...
Je l'ai ressorti hier pour voir ; j'ai fait de la MR2. silent

A 25M, deux mains, debout sans appui, 15 coups, Fiocchi manufacturées.
J'ai "corrigé" ensuite en visant un peu plus à droite du visuel pour au moins ramener mes impacts sur la cible et voir ce que je foutais.
Sinon, c'est point visé/point touché.

Sur le même carton, 50 cartouches CCI Std avec mon 617 à 10/15/20/25M. Y'a pas photo comme on dit.
J'ai commencé au 22 et, me sentant pousser des ailes, je me suis lancé au 44. Rolling Eyes
PS : les deux trous en haut aux angles de la cible sont pour l'accrocher aux tiges!  Laughing


J'avais pourtant l'impression d'être détendu avec le Magnum, pas d'appréhension.
Mais ça ne va pas.
Par rapport à mes cartons qui datent, et à 15M (voir en amont dans le sujet), franchement...

Quant à la hausse, ça ne me paraît pas raisonnable de la ramener encore plus à droite (je n'y ai plus touché depuis que mes essais à 15M semblaient plus concluants).


Pour mémoire à 15M, debout sans appuis, deux mains, des Geco (les Fiocchi n'iraient pas dans mon arme???) :


Je vais retenter l'expérience à 15M pour voir, et avec des Geco + Fiocchi, et m'éloigner progressivement puisqu'à mon premier stand je peux régler la cible à 10/15/20/25M.

SCOOT
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4964
Age : 37
Localisation : SUD
Date d'inscription : 30/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par SCOOT le Ven 19 Mai 2017 - 19:33

N'y tenant plus, j'ai voulu aller tester au stand.
J'ai commencé par du 25M avec le 617. Debout, deux mains, pas d'appui.


J'ai ensuite modifié ma façon de tenir l'arme, je fais plus travailler la main gauche (suis droitier) et ma main droite est plus détendue. J'ai eu l'impression d'être beaucoup plus stable au moment de prendre la visée. Les impressions et les résultats... Neutral


Un essai à bras franc. Bof. 50% hors du centre C50


J'ai tiré par 10 cps (barillet plein donc). Sans trop m'attarder ni en vitesse.
Je constate que mon oeil reste bien ouvert et que je ne bouge "pas" lors des tirs (anticiper le recul et cie) ce dont je me rends bien compte quand j'arrive à la 11ème cartouche (on perds le compte et j'ai aussi fait un peu exprès pour m'étudier).

On passe au 44 après ces "enseignements".
J'avais des Fiocchi et des Geco (je ne sais pas si c'est une impression, mais les Geco cognent plus je trouve...ou alors je commençais à fatiguer?).

Je commence par les Fiocchi, 15M, deux mains, pas d'appui, debout.


Puis les Geco dans les mêmes conditions.


J'ai fait différents essais, dont une seule cartouche dans le barillet façon roulette Russe et 2 ou 4 cartouches "au hasard" et en fermant le barillet sans savoir où elles étaient.
Ca m'a permis de constater que je n'arrive pas à ne pas fermer l'oeil au moment où le coup devrait partir et aussi que je me crispe au moment du lâcher quand je pense que le coup va partir. Flagrant quand on tombe sur une chambre vide.
Impossible de contrôler cela.
Bon, en fin de séance (la série des Geco) ça allait un peu mieux (j'ai tiré 20 cartouches en tout).
Quand je m'entraîne en sachant que le barillet est vide, bien entendu le défaut est absent.
C'est donc dans ma tête et le défaut amplifié avec une distance accrue de 10M fait que je fais un carton pourri au 25M (voir le post ci-dessus).

Le soucis n'est donc pas l'arme ou son réglage, mais le manque de pratique et l'appréhension du tireur.
Mais ça, vous l'aviez déjà deviné.

Discussion avec le président du club : il faut que tu t'entraînes au tir à sec (mais en sachant que le coup ne partira pas, ça ne marche pas) et que tu tires plus souvent avec ton arme.

Bah oui.

Je ne suis pas trop mécontent de mon carton avec le 617, même si j'ai visiblement une marge de progression clown , je constate que ça progresse et surtout que ça m'est plus facile de rentrer dans le noir alors qu'avant "c'était quand même pas ça".

Les deux armes sont réglées point visé/point touché à ce que je constate.

J'aime bien ce 617, il est très agréable et le départ est très léger.
J'ai fini par 10 cartouches sur gongs au 25M et en double action. 9/10.

On remballe, on a compris le problème.

SCOOT
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4964
Age : 37
Localisation : SUD
Date d'inscription : 30/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par ragnarok le Ven 19 Mai 2017 - 21:19

SCOOT a écrit:Remonte petit topic. Wink
Je n'avais plus tiré avec le 44 depuis des mois...juste 4/5 cartouches à 1/2 reprises pour le faire essayer et montrer à des amis. Je passe plus de temps à l'admirer...
Je l'ai ressorti hier pour voir ; j'ai fait de la MR2. silent

A 25M, deux mains, debout sans appui, 15 coups, Fiocchi manufacturées.
J'ai "corrigé" ensuite en visant un peu plus à droite du visuel pour au moins ramener mes impacts sur la cible et voir ce que je foutais.
Sinon, c'est point visé/point touché.

Sur le même carton, 50 cartouches CCI Std avec mon 617 à 10/15/20/25M. Y'a pas photo comme on dit.
J'ai commencé au 22 et, me sentant pousser des ailes, je me suis lancé au 44. Rolling Eyes
PS : les deux trous en haut aux angles de la cible sont pour l'accrocher aux tiges!  Laughing


J'avais pourtant l'impression d'être détendu avec le Magnum, pas d'appréhension.
Mais ça ne va pas.
Par rapport à mes cartons qui datent, et à 15M (voir en amont dans le sujet), franchement...

Quant à la hausse, ça ne me paraît pas raisonnable de la ramener encore plus à droite (je n'y ai plus touché depuis que mes essais à 15M semblaient plus concluants).


Pour mémoire à 15M, debout sans appuis, deux mains, des Geco (les Fiocchi n'iraient pas dans mon arme???) :


Je vais retenter l'expérience à 15M pour voir, et avec des Geco + Fiocchi, et m'éloigner progressivement puisqu'à mon premier stand je peux régler la cible à 10/15/20/25M.
Très bonne analyse : l'arme n'y est pour rien mrgreen .
Ce n'est pas simple de se dire que si les résultats ne sont pas là, c'est à cause du bonhomme.

Et oui, pour bien tirer correctement avec une arme, il faut s'entrainer avec et pour bien gérer un calibre puissant, il faut aussi s'entrainer.

Si tu tires avec assiduité avec cette arme, tu finiras par garder ton oeil ouvert et là tu verras ton guidon bouger au moment du lâcher et là tu sauras si tu es dedans ou à droite ou à gauche.
Cela te permettra ensuite de comprendre tes erreurs et de les corriger.
Souvent, les collègues de tirs peuvent aussi t'aider en remarquant certains défauts que toi même tu ne vois pas, trop concentré par ce que tu fais.

Surtout ne pas se décourager car cette arme ne doit pas sortir du visuel à bras franc à 25m Very Happy .

ragnarok
lieutenant-colonel
lieutenant-colonel

Nombre de messages : 737
Age : 40
Localisation : près du manège carré
Date d'inscription : 05/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par Invité le Ven 19 Mai 2017 - 21:28

SCOOT a écrit:N'y tenant plus, j'ai voulu aller tester
Discussion avec le président du club : il faut que tu t'entraînes au tir à sec (mais en sachant que le coup ne partira pas, ça ne marche pas) et que tu tires plus souvent

toi tu as un très bon président redevil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par SCOOT le Ven 19 Mai 2017 - 23:02

ragnarok a écrit:
Très bonne analyse : l'arme n'y est pour rien mrgreen .
Ce n'est pas simple de se dire que si les résultats ne sont pas là, c'est à cause du bonhomme.

Et oui, pour bien tirer correctement avec une arme, il faut s'entrainer avec et pour bien gérer un calibre puissant, il faut aussi s'entrainer
La fierté ou la vantardise, je les mets de côté sinon je n'apprendrai jamais rien. Wink

Si tu tires avec assiduité avec cette arme, tu finiras par garder ton oeil ouvert et là tu verras ton guidon bouger au moment du lâcher et là tu sauras si tu es dedans ou à droite ou à gauche.
Cela te permettra ensuite de comprendre tes erreurs et de les corriger.
Pour l'instant, il y a une certaine limitation, ou plutôt direction, de mes moyens financiers qui me restreignent quant à la quantité de 44 que je peux envoyer dans le carton.
J'ai donné priorité au 22LR (armes des poing et carabine) et à la Tikka + Fabarm pour le moment. D'où les rares occasion d'utiliser le 44.
Ce dernier est plus pour le "fun" dans mon optique.
Ceci dit, j'ai remarqué cet après-midi que j'arrive à savoir (avec le 22LR...) sur quels tirs je foire (je regarde les impacts à la longue vue tous les 2/3 tirs voir à chaque tir par moments) et où je les envoie quand je ne suis pas satisfait de ce que j'ai fait.
Je sens aussi quand j'ai bien tiré. Et à ce moment là, je m'aperçois que je suis dans le 10 ou la mouche.  cheers
Je ne sais pas trop identifier pour l'instant ce qui me permet de savoir cela dés le lâcher effectué, mais je le sens c'est tout.
Et ça, ça vient juste d'arriver ce jour.
J'étais peinard au stand cet après-midi, personne avec moi. J'ai pu sans doute être plus réceptif à ce que je faisais.
Ou alors le métier rentre petit à petit.
J'ai aussi découvert une façon de tenir mon arme qui me convient mieux. Ma main faible fait le plus gros du travail de maintien pendant que la droite se contente de soutenir l'arme et de tirer.
Bon, il faut dire que j'avais une bonne douleur dans le coude droit. Ce qui m'a aussi fait arrêter rapidement le tir à bras franc avec le 617. Je tremblais et n'avais pas la force
de soutenir l'arme sans que ce ne soit douloureux.


Souvent, les collègues de tirs peuvent aussi t'aider en remarquant certains défauts que toi même tu ne vois pas, trop concentré par ce que tu fais.

Surtout ne pas se décourager car cette arme ne doit pas sortir du visuel à bras franc à 25m Very Happy .
Les prises de film qu'on a fait avec Mme à l'occasion sont révélatrices en effet.
Cette tendance à repousser l'arme vers le bas (sans doute une réaction pour contrer le recul) et à fermer les yeux. En faisant des captures d'écran, mon visage donne l'impression d'être en souffrance et que je prends un bon pète dans le corps.

Pas de découragement, mais je crois que le visuel à bras franc au 44 à 25M, c'est pas pour demain.
Vois les résultats au 22 déjà... Suspect

Rome ne s'est pas faite en un jour.

SCOOT
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4964
Age : 37
Localisation : SUD
Date d'inscription : 30/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par Gilou le Sam 20 Mai 2017 - 4:05

a 15 m en 44 mag
tu devrais faire beaucoup mieux

il faut que tu bouffe et bouffe encore de la munitions
avatar
Gilou
admin

Nombre de messages : 27185
Localisation : Armurerie du bunker IV
Date d'inscription : 04/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par Doudou45 le Lun 22 Mai 2017 - 10:58

Je preds cette discussion en cours, mais plusieurs choses m'interpellent...
Bon, déjà, tu as laissé l'électronique de côté, ça me parait un bon choix. redevil
Ensuite, je lis que tu tires au .22 d'abord, et ensuite tu sors le "gros".
Ne devrais-tu pas faire l'inverse, pour commencer "tout frais", sans que ton corps et ton esprit soient déstabilisés par le changement?
-Apparemment, tu "cherches" un bon grip, donc est-ce que ton index est bien positionné sur la détente? dernière phalange, et pas plus loin, dans l'articulation? Les cibles tendraient à montrer des "coups de doigts".
Est-ce qu'il n'y a pas un instructeur dans ton secteur? Parce qeu ces hommes-là, ils vont te radiographier en un rien de temps.
J'ai la chance d'en avoir un qui n'est pas avare de conseils dans mon club. En 15 mn, il m'a fait un topo complet.
Je croyais être stable sur les pieds: faux.
Je croyais mes bras bien tendus: faux.
Mon arme bien tenue: faux, je n'étais pas ferme, j'étais crispé.
Et il m'a donné un "truc" pour les coups de doigts: imagine que tu presses un grain de raisin entre ton pouce et l'index. Tu dois appuyer suffisamment  pour faire sortir une goutte de jus, sans écraser le grain.
Je sais que ça peut faire sourire. On sourit moins quand illico ça améliore les cartons.
Bref, un oeil extérieur te fera gagner un temps fou. Smile

Doudou45
major-general
major-general

Nombre de messages : 1426
Age : 59
Localisation : Loiret
Emploi : Luthier retraité, guitariste en activité
Loisirs : Tir, motos, guitare...Papy !
Date d'inscription : 18/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par Maousse le Lun 22 Mai 2017 - 11:08

Ah, les instructeurs de mon club parlent d'éponge qu'on presse goutte par goutte, le raisin, il fait proutch  mrgreen
avatar
Maousse
lieutenant-general
lieutenant-general

Nombre de messages : 1642
Age : 51
Localisation : Ile de France
Emploi : Dites 33
Loisirs : plomb étain silicium
Date d'inscription : 23/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par Doudou45 le Lun 22 Mai 2017 - 11:24

UNE goutte Maousse, UNE goutte. lol!

Doudou45
major-general
major-general

Nombre de messages : 1426
Age : 59
Localisation : Loiret
Emploi : Luthier retraité, guitariste en activité
Loisirs : Tir, motos, guitare...Papy !
Date d'inscription : 18/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par SCOOT le Mer 24 Mai 2017 - 22:42

Doudou45 a écrit:Je preds cette discussion en cours, mais plusieurs choses m'interpellent...
Bon, déjà, tu as laissé l'électronique de côté, ça me parait un bon choix. redevil
mrgreen

Ensuite, je lis que tu tires au .22 d'abord, et ensuite tu sors le "gros".
Ne devrais-tu pas faire l'inverse, pour commencer "tout frais", sans que ton corps et ton esprit soient déstabilisés par le changement?
Ca me paraissait plus logique de commencer par le petit histoire de voir dans quel jour je suis et me faire un peu la main, corriger, ou travailler, certains défauts que j'ai.
Mais j'essayerai de faire mes premiers tirs la prochaine fois avec le 44 pour commencer.
On verra ce que ça donne.

-Apparemment, tu "cherches" un bon grip, donc est-ce que ton index est bien positionné sur la détente? dernière phalange, et pas plus loin, dans l'articulation? Les cibles tendraient à montrer des "coups de doigts".
J'essaye de garder la pulpe de la dernière phalange sur la queue de détente.
Par contre, j'ai du mal à placer mes pouces (main faible vs forte) comme indiqué dans le livret de la FFTir. Je ne me sens pas confortable.

Est-ce qu'il n'y a pas un instructeur dans ton secteur? Parce qeu ces hommes-là, ils vont te radiographier en un rien de temps.
J'ai la chance d'en avoir un qui n'est pas avare de conseils dans mon club. En 15 mn, il m'a fait un topo complet.
Je croyais être stable sur les pieds: faux.
Je croyais mes bras bien tendus: faux.
Mon arme bien tenue: faux, je n'étais pas ferme, j'étais crispé.
Je n'ai quasiment jamais l'occasion d'aller au stand le dimanche (instructeur présent). La plupart du temps, j'y suis en semaine...y'a personne. Et perso, je préfère savoir que je m'adresse à un instructeur plutôt qu'à X que je ne connais pas et qui a peut-être sa recette perso ou des idées fausses à m'apprendre. Du coup, je ne demande pas trop autour de moi quand il arrive que d'autres tireurs soient présents. Surtout que ça ne m'arrive pas trop d'avoir honte de mes tirs...y'en a qui arrosent copieusement la C50 à 25M. Bon, ils ne sont pas jeunes, la vue et la force n'y sont peut être plus suffisamment?
L'autre jour j'ai tiré avec mon 22 et comparé avec un ancien avec son CZ75 ben franchement, j'aurais pu me prendre la grosse tête! lol!
Bon, le gars n'a plus tiré depuis des mois et vient d'être opéré de la cataracte aussi...
Donc, je me débrouille tout seul et avec l'aide d'ici.

Et il m'a donné un "truc" pour les coups de doigts: imagine que tu presses un grain de raisin entre ton pouce et l'index. Tu dois appuyer suffisamment  pour faire sortir une goutte de jus, sans écraser le grain.
Je sais que ça peut faire sourire. On sourit moins quand illico ça améliore les cartons.
Bref, un oeil extérieur te fera gagner un temps fou. Smile
J'arrive à garder un bon lâcher avec le 22 ou d'autres calibres plus petits (9mm/38WC par ex). C'est pas pour autant que ça se ressent en cible... Laughing mais bon, mo geste est plus fluide.
Ici, c'est l'appréhension dont je n'arrive pas à me défaire. Mais comme dit plus haut, je ne tire pas assez avec.
Je donne systématiquement une impulsion vers l'avant et le canon bouge forcément.
Je ne connais pas encore mon arme en somme.
Question de budget ET de temps.
Quand je me serai décidé à recharger, je pourrais avoir moins de retenue dans mes séances... clown

SCOOT
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4964
Age : 37
Localisation : SUD
Date d'inscription : 30/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par Doudou45 le Mer 24 Mai 2017 - 23:00

Personnellement, je prends mon arme avec ma main forte, et j'enveloppe le tout de l'autre.
Du coup;je viens de réaliser qu'avecl e 357, j'ai un grip "comme dans les livre", et qu'avec le PA, mon pouce gauche est en arrière, vers le poignet, la faute à une crosse bien plus petite. Mais comme c'est un petit calibre, il n'y a pas non plus besoin d'une force herculéenne.
Sinon, tu peux aussi t'entrainer à blanc, avec des douilles vides ou les munitions d'entrainement inactives. Ca, ça aide à bien sentir ton lâcher.

Doudou45
major-general
major-general

Nombre de messages : 1426
Age : 59
Localisation : Loiret
Emploi : Luthier retraité, guitariste en activité
Loisirs : Tir, motos, guitare...Papy !
Date d'inscription : 18/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par DjoulZ le Mer 24 Mai 2017 - 23:34

J'ai amélioré mes tirs quand j'ai appliqué un conseil qu'on m'avait donner quand je tirais à l'AC à 10m.
Le prof me conseillait de me mettre en condition toute la journée avant d'aller tirer le soir à 18h. Il fallait que je pense plusieurs fois dans la journée à ce que j'allais faire le soir au stand.
Je devais me passer des images mentales de certains moments clé du tir, ceux que tu dois reproduire à l'identique à chaque fois, comme la posture, les verrouillages, la prise en main, ou le fait d'avoir une vision nette du guidon avec la cible flou au fond.
C'était de la répétition, comme si j'apprenais par cœur un truc Shocked
Donc je me faisais mon petit trip pendant la journée quand je fumais une clope, de visualiser ce genre de choses et c'est vrai que le soir quand j'arrivais au stand, j'étais à bloc bounce
Et tous les trucs que j'avais répété, je les faisais beaucoup plus rapidement, donc je gagnais du temps et surtout de l'énergie que je pouvais consacrer à améliorer certains points, le lâcher notamment.
Peut-être que tu pourrais essayer ?
Maintenant que je tire essentiellement à 25m au 9 para depuis 4 ans, j'ai perdu un peu de mon niveau au 10m AC et je me suis amélioré au 25m avec mon 9 mais je garde ce réflexe de répéter certains trucs mentalement la veille, car je tire le matin maintenant.
Et je fais du tir à sec aussi de temps en temps, pour travailler la prise en main et le lâcher. Ça prend 5 minutes, c'est jamais gâché Wink
Il faudrait franchement qu'un pro de ton club s'occupe de toi, on voit bien dans ce que tu écris tu serais parfaitement réceptif à ce genre de considérations pour peu que tu sois guidé suffisamment bien pour constater une amélioration rapide de tes résultats.
Il faut nous tenir au courant en tout cas 2pouces
avatar
DjoulZ
second lieutnant
second lieutnant

Nombre de messages : 335
Age : 41
Localisation : 07
Date d'inscription : 18/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par SCOOT le Mer 24 Mai 2017 - 23:41

Je vous tiendrai au courant. Wink

Pour les tirs à sec ou avec des "dummies", ça ne marche pas vraiment car je sais que le coup ne va pas partir. What a Face
Par contre, quand je mets 2/3 cartouches au hasard dans le barillet et que je le referme sans savoir où je tombe (à l'aveugle), là je vois nettement mes appréhensions et mes crispations.
C'est très rare que je fasse un lâcher sans crisper ou préparer l'éventuel recul (anticipation).
Je me suis vu en vidéo et...même sans! lol!
C'est vraiment dans ma tête que ça se passe.
Y'a que l'entraînement et le travail qui me permettront de lutter contre ce défaut là.

Une fois éliminé ce défaut, je pourrais sans doute avancer sur le reste (mauvaise tenue, position, épaules, verrouillage, pieds et cie).
A mon sens, je ne pourrais l'éliminer qu'avec une habitude de l'arme.

Ca me rappelle ma conduite moto ; il m'a toujours fallu 20/30Mkms avec une meule pour me sentir chez moi et la connaître suffisamment bien.

SCOOT
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 4964
Age : 37
Localisation : SUD
Date d'inscription : 30/11/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par Doudou45 le Jeu 25 Mai 2017 - 5:08

Fais le ménage, va à l'essentiel.
La technique c(est essentiel, mais ça ne fait pas tout.
Quand je rate, je m'eng... et me dis: "est-ce que tu as vraiment envie de la mettre nickel, ou pas".
Et je vais à l'essentiel; le guidon, le 10, le lâcher. Et ce, à CHAQUE tir. Et, important, j'accepte de bouger.

Doudou45
major-general
major-general

Nombre de messages : 1426
Age : 59
Localisation : Loiret
Emploi : Luthier retraité, guitariste en activité
Loisirs : Tir, motos, guitare...Papy !
Date d'inscription : 18/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment aligner la hausse et le guidon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum