Cellule MIR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cellule MIR

Message par azety le Jeu 21 Sep 2017 - 19:01

Une page facebook que je suis depuis un moment, en pleine expansion en ce moment, tenu par un armurier militaire qui partage 5 articles par semaines sur tout type d'arme légère (entendre <20mm)

Super pro, ultraprécis, et avec une grosse communauté tireurs, FDO, ballisticiens... le tout orienté connaissance sur les armes.

La chartre est strict et appliqué donc laissé les debats partisans avant de venir, mais excellente qualité des echanges

https://www.facebook.com/groups/693769790684619/


avec en exemple le premier des 9 articles sur la famille Glock (ouais choix innocent :p)

Bonsoir la Cellule , nous allons commencer notre série d articles concernant les pistolets Glock .
Autant étre le plus complet possible , alors nous allons commencer par survoler les grandes étapes techniques qui ont jalonné le XX é siécle , et qui ont abouti au Glock .
Retour dans le passé , nous sommes en 1900 , la grande aventure des pistolets automatique est lancée , prenons le train en route ...
1900 . C est le début de la gloire pour John Browning et Georg Luger , les premiers à proposer sur le marché des pistolets bien différents et concurrents qui allaient prgressivement éclipser les révolvers des marchés militaires .
En plus d une capacité de chargeur accrue par rapport au barillet , leur rechargement se faisait en un éclair pour peu que l on dispose de chargeurs d avance , et au corps à corps , une fois tiré ses 6 coups , l officiers n avait plus guére le temps de recharger son arme en situation d urgence .
Ces pistolets ne disposaient pas encore de l arrétoir de culasse en fin de chargeur , si utile pour avertir le tireur que son arme et vide et accélérer les opérations de rechargement avec un chambrage de la premiére cartouche plus rapide .
Ce sera vite adapté dans les années qui suivirent ...
Coté munitions , Browning proposait son 38 ACP destiné à la société Colt dés 1897 , une balle de 8,45 grammes propulsée à 325 m/s , cylindro ogivale , qui ne correspondait pas aux attentes au continent US , particuliérement fidéle aux gros calibres , surtout depuis la campagne des Phillipines ou l on avait ressorti les vieux Colt 1873 en 45 LC pour pallier à la faiblesse des révolvers en calibre 38 pour stopper net un adversaire fanatisé .
Parallélement , Georg Luger met au point la cartouche d arme de poing du siécle , la 9 mm Parabellum plus compacte , et préte dés 1902 ( il y a 114 ans tout de méme ... ) , correspondant bien aux exigences du continent européen .
La balle de 8 grammes atteint 320 m/s , c est une cylindro tronconique blindée .
En quelque sorte , l archétype du pistolet militaire moderne est figée pendant plus de 20 ans , le Luger adopté en 1908 par l armée allemande ( P 08 ) en est la meilleure représentation , compact , léger et puissant , disposant d une capacité de 8 + 1 coups , soit 50 % de plus que les révolvers ordinaires .
La premiére chose à améliorer avec ces armes est la fiabilité .
La premiére guerre mondiale et la dureté des terrains ou ces pistolets sont utilisés font ressentir le besoin d en simplifier les mécanismes , afin d en faciliter l entretien sur le terrain par des troupiers un peu rustres .
Une des réponses les plus évidentes était alors l utilisation du systéme Browning avec le canon oscillant du Colt 1911 , simple , économique et fiable .
Il fallait se rendre à l évidence , les pistolets Luger , Mauser C 96 et autres chef d oeuvres d armurerie du genre étaient des armes redoutables entre des mains expertes , mais nous étions désormais dans un contexte de militaires " de masse " , ou il fallait proposer en grand nombre du matériel plus basique .
Nous sommes entre les 2 guerres , les russes proposent leur Tokarev , les espagnols leurs Star , chez nous les 1935 A et S font leur apparition ...
Nous sommes alors dans la simplification mécanique , ce qui ne signifie pas encore une baisse de la qualité de la fabrication car nous sommes en temps de paix , mais malheureusement , question précision , nous sommes bien loin des superbes mais complexes et onéreux Parabellums .
La premiére véritable amélioration vient en 1935 avec la FN belge , titulaire des brevets Browning ( eh oui ... ) qui remplace la biellette du Canon du Colt 1911 par un rampe oscillante qui est située sous le tonnerre .
Quel avantage ? Eh bien on gagne 2 piéces , la biellette et son axe , remplacés par un usinage qui contrairment à ces 2 piéces , ne peut se briser .
Mais ce qui caractérisait le plus le GP 35 , c est la capacité de son chargeur porté à 13 cartouches , la plus grande alors réalisée sur un pistolet de calibre 9 mm Parabellum fabriqué en série , soit 5 de plus qu un P 08 !!!
Pour la petite histoire , les lettres " GP " signifient " Grande Puissance " , mais ce n est pas en référence à la cartouche , la désormais classique 9 mm Parabellum , mais à la capacité de son chargeur , sous entendu " Grande Puissance de feu " .
Mécaniquement le GP 35 est d une simplicité biblique , trés fiable et robuste .
Ce pistolet sera réglementaire dans plus de 50 pays et sera encore produit sous différentes versions jusqu au début des années 2000 , produit à plus de1 500 000 exemplaires dans sa version originale .
Mais alors , probléme du coté suisse ...
Si le GP 35 devient , aprés le Luger P 08 , la référence des pistolets de calibre 9 mm Parabellum , il est impossible de régresser en matiére de précision pure .
En 1949 , ils adopteront le magnifique SIG P 210 , mécaniquement trés proche mais aux ajustages des plus serrés , faisant le leur pistolet d ordonnance plus une arme de luxe et de compétition qu un pistolet militaire ... voire encore leurs prix aujourd hui qui dépassent les 1500 euros pour des exemplaires pas toujours trés frais extérieurement mais terriblement précis et agréables à utiliser .
Mais entre temps , il y avait un trouble féte ...
Fritz Walther propose dés 1929 un pistolet calibre 7,65 Browning , calibre encore trés en vogue à l époque , doté d une platine à double action , inspirée des révolvers et de dispositifs de sécurité particuliérement élaborés permettant de porter l arme préte à tirer , cartouche chambrée , en toute sécurité .
C est la naissance du Walther PP ( Polizei Pistole ) , puis 2 ans plus tard , en 1931 , du Walther PPK ( Polizei Pistole Kriminale ) , dont les carriéres ne sont pas encore complétement terminées 85 années plus tard !!!
Le succés est immédiat , les autres pistolets paraissent subitement bien obsolétes ... et comme on commence à rechercher un successeur au P 08 , pourquoi ne pas élaborer un pistolet chambré en 9 Para mécaniquement inspiré de ces 7,65 ?
L armée allemande disposerait ainsi du pistolet mécaniquement le plus moderne , à défaut du plus simple , mais aussi plus économique à produire que le P 08 .
Le P 38 est une réussite totale , on chambre une cartouche , abaisse la sureté manuelle latérale placée sur la culasse et le chien extérieur s abaisse alors sans percuter .
Pour tirer , il ne faut plus que presser la détente , qui va armer le chien et le libérer en bout de course , provoquant la percussion .
Pour un militaire , c est essentiel , son pistolet est en permanence prét à tirer , en toute sécurité , sans à avoir à abaisser un quelconque levier de sureté qui lui fera perdre du temps ou cafouiller au plus mauvais moment . ( si il n a pas oublié de la remonter préalablement évidemment , les tireurs au Beretta 92 FS me comprendront , c est le méme mécanisme dans le principe ) .
On y a ajouté un indicateur de chargement , couplé au chien extérieur , le tireur pouvait d un simple coup d oeil savoir si son arme était cartouche chambrée, préte à tirer ou non .
En fait , vous aviez le choix , soit vous aviez un GP 35 mécaniquement trés simple à 13 coups , soit un P 38 mécaniquement élaboré à 8 coups .
Chacun avait ses adeptes , si outre Atlantique et outre Manche le GP 35 avait son succés , en Europe , le P 38 était le " Seigneur de la guerre " , trés recherché des combattants .
Il n y a que sur le front de l Est que le P 38 a montré ses limites mécaniques , le pistolet le plus recherché coté allemand étant les Radom VIS 35 dont ils avaient saisi de grosses quantités en Pologne .
Revenons à notre dilemne , il fallait réaliser une synthése GP 35 et P 38 , et ce sont les américains qui vont en premier la réaliser .
En effet , c est en 1971 que Smith et Wesson présente son modéle 59 ( dérivé du mod 39 à 8 coups ) , qui est un pistolet à double action à grande capacité de chargeur , 14 coups , d encombrement comparable au GP 35 mais plus léger grace à l utilisation d une carcasse en alliage léger qui allait ensuite causer bien des déboires à Smith et Wesson .
Les militaires américains s y sont intéressés , les forces spéciales , spécialement les SEAL en recevront en dotation avec des silencieux pour essais , mais leur solidité est loind étre celle du Colt 1911 A1 et les 59 ne seront jamais adoptés à grande échelle .
C est en 1976 que Beretta rattrappe son retard en proposant le modéle 92 , qui connaitra l évolution et le succés que l on sait , puis SIG , avec la version 15 coups de son P 220 , à savoir le P 226 , superbe réalisation .
Il faut dire qu à l époque les premiers essais de l armée US qui désire remplacer le 1911 A1 par un 9 para à grande capacité ont commencé , le fameux programme JSSAP , alors forcément tous les fabricants d une certaine importance se lancent dans la course ...
La durée de vie des pistolets doit étre au moins de 10 000 coups , ce qui est compatible avec les carcasse en alliage léger , ainsi que la présence d une sécurité automatique de percuteur afin de rendre l arme sure aux chocs ( nous étudierons les détails des cahiers des charges à l occasion , noud y trouverons des surprises ... ) .
Mais parallélement aux tests US , il y avait aussi , bien moins médiatisé , un concours organisé par l armée autrichienne des années 1980 à 1983 ...
Un pistolet autrichien ? Cela ne vous dit rien ?

azety
first sergeant
first sergeant

Nombre de messages : 199
Age : 27
Localisation : europe
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule MIR

Message par Gilou le Ven 22 Sep 2017 - 5:42

passe lui un message de passer nous voir sur le forum si il le souhaite
avatar
Gilou
admin

Nombre de messages : 27003
Localisation : Armurerie du bunker IV
Date d'inscription : 04/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule MIR

Message par Reglizz le Ven 22 Sep 2017 - 8:53


En effet, je suis cette page depuis quelques temps et c'est très instructif
avatar
Reglizz
second lieutnant
second lieutnant

Nombre de messages : 352
Age : 45
Localisation : Provence
Loisirs : Regarder les gens :-)
Date d'inscription : 12/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule MIR

Message par Zastava le Sam 23 Sep 2017 - 0:52

Pareil, un ami m'y a invité il y a quelques mois, un régal à lire Wink
avatar
Zastava
hors classe
hors classe

Nombre de messages : 3312
Date d'inscription : 09/12/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule MIR

Message par mapomme le Dim 24 Sep 2017 - 23:59

elle est aussi presente dans my Welkit

une pointure ok mais aussi tres didactique, et la bravo !

A+

mapomme
first lieutenant
first lieutenant

Nombre de messages : 456
Age : 39
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 20/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule MIR

Message par scaf le Ven 29 Sep 2017 - 14:52

Très bon site Very Happy
avatar
scaf
corporal
corporal

Nombre de messages : 76
Age : 54
Localisation : Sud Ouest
Date d'inscription : 27/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule MIR

Message par navarre74 le Sam 7 Oct 2017 - 5:59

Abonné quasiment pendant deux ans, j'ai eu la bêtise d'informer le contenu d'un texte comportant de nombreuses fautes de Français.
A ce niveau là, c'était inacceptable d'où le fait que je me sois permi de le faire.
Et dans cet échange je précise que je n'étais pas le seul à me manifester.
Et bien avec cet autre interlocuteur, nous nous sommes retrouvé à discuter français ailleurs !
BANNIS !

Je ne suis pas un crac en français mais je fais l'effort de corriger mes fautes, c'est pourquoi il y a souvent un " à été modifié ".

Franchement déçu d'une telle réactions.
J'avais fait la promotion au paravent de ce groupe de discussion sur le forum. Puis j'ai cessé de suivre l'actualité, vu qu'elle est prolifique il est vrai, manque de temps.
J'espère pour vous que le style SMS n'est pas la règle aujourd'hui !
avatar
navarre74
general
general

Nombre de messages : 2468
Age : 43
Localisation : Autun
Emploi : Consulté
Loisirs : tireurs sportifs
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cellule MIR

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum